Saviez-vous que le braille a été créé à Paris ?

rue-louis-braille

La brève culture*

Sur la façade du 2 rue des écoles, dans le 5e arrondissement de Paris, une plaque discrète rappelle l’événement : c’est ici que Louis Braille a conçu son célèbre système d’écriture qui révolutionnera le quotidien des non voyants.

plaque-braille

C’est en jouant dans l’atelier de son père, tanneur de cuir, que le petit Louis âgé de 3 ans se blesse gravement un œil. Sa blessure s’étend à l’autre œil et le rend définitivement aveugle. Malgré sa maladie, il suit des études dans une école spécialisée fondée par Valentin Haüy : l’Institution Royale des Jeunes Aveugles. Les lettres sont alors cousues sur du papier, permettant aux élèves de pouvoir lire…mais pas écrire.

Le jeune Louis se met donc à travailler sur un nouveau système et propose en 1829 le premier alphabet en braille. Il sera officiellement adopté en France 25 ans plus tard. Afin que voyants et non voyants puissent communiquer, Braille invente également une nouvelle méthode : le « décapoint ». Il s’agit de représenter les lettres de l’alphabet des voyants par des points en relief, ainsi elles peuvent être vues et touchées, et donc permettre une lecture accessible à tous.

L’inventeur du braille repose aujourd’hui parmi d’autres grands hommes au Panthéon. Ses mains en revanche ont été placées dans une tombe à Coupvray (Seine-et-Marne), son village natal, où sa maison est ouverte au public. À Paris, le musée Valentin Haüy (5, rue Duroc – 75007) est ouvert depuis 1886 et rend hommage à Louis Braille à travers des collections rares et précieuses, pouvant être admirées du bout des doigts…

musee-valentin-hauy

* Il y a des questions sur Paris dont on aimerait bien avoir la réponse. Que ce soient des interrogations importantes sur la capitale, son histoire, ses bonnes adresses ou des mini-informations à picorer dont on peut se servir pour briller en société. Avec ses « Le saviez-vous », Paris ZigZag lève le mystère sur tout ce que l’on a toujours voulu savoir sans jamais oser le demander…