fbpx

Cet impressionnant palais Art Déco à Paris a été construit dans les années 30 pour une étonnante manifestation...

Palais de la Porte Dorée © Palais de la Porte Dorée
Par Alexandre M

Bien plus qu’un simple élément décoratif, un monument cache derrière ses murs toute une histoire, parfois vieille de plusieurs siècles. Offrande d’un prince à un autre, lieu de défense pour contrer les attaques ennemies, rendre hommage à un peuple ou une personnalité en particulier ou encore caprice personnel pour étaler aux yeux du monde sa réussite personnelle… les motivations de construire un monument peuvent être nombreuses. Dans les rues de Paris, plusieurs monuments ont été construits pour une autre raison : l’Exposition Universelle.

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Une exposition d’un autre temps

Dans sa longue histoire, la capitale a accueilli plusieurs éditions de ce grand rassemblement pensé pour répondre aux défis globaux, la plus marquante étant assurément celle de 1889, qui vit l’érection de la tour Eiffel. Mais au XXe siècle, Paris accueille aussi une autre manifestation de taille : l’Exposition Coloniale Internationale. Ces expositions coloniales se caractérisent par des reconstitutions spectaculaires des environnements naturels et des monuments d’Afrique, d’Asie ou d’Océanie, permettant aux visiteurs de découvrir différentes facettes des colonies, soigneusement mises en scène. Développées à partir des années 1860-1870, les expositions coloniales sont organisées par la plupart des empires coloniaux, principalement le Royaume-Uni et la France, mais aussi l’Allemagne, la Belgique, les Pays-Bas, le Portugal et même les États-Unis et le Japon. En 1931, la France possède le deuxième empire colonial de la planète, derrière le Royaume-Uni. C’est cette année là que la capitale accueille l’exposition coloniale internationale : pendant 6 mois, l’édition va accueillir 8 millions de visiteurs. L’événement comprend des dizaines de musées temporaires, des reproductions architecturales s’inspirant des territoires colonisés, un parc zoologique, mais également des villages indigènes reconstitués.

Plan officiel de l’Exposition Coloniale Internationale de 1931 © Éditions ED. Blondel la Rougery
Plan officiel de l’Exposition Coloniale Internationale de 1931 © Éditions ED. Blondel la Rougery

Une œuvre gigantesque vouée à promouvoir les bienfaits de la colonisation

Pour l’édition de 1931, la France souhaite soutenir et développer le rayonnement de son impérialisme, et surtout inciter les métropolitains à investir dans l’essor économique de ce que l’on nomme alors “la Plus Grande France”. Un site inhabituel pour une telle manifestation est alors choisi : le Bois de Vincennes. Tout comme les Expositions Universelles, un bâtiment prestigieux et imposant doit être imaginé. La première pierre du Palais est donc posée en 1928, sous le patronage de Gaston Doumergue, Président de la République française. Construit en l’espace de 18 mois dans le style populaire Art Déco, l’édifice de 17 000 m2 prendra le nom de Palais des colonies pendant l’Exposition. Unique dans le panorama de l’architecture parisienne, le Palais est l’œuvre d’Albert Laprade et de Léon Jaussely. La façade du palais, scandée par de puissants piliers, illustre les apports de l’Empire à la métropole, où les ethnies colonisées sont minutieusement détaillées, tandis que des inscriptions permettent d’identifier plus clairement les produits et les régions représentées. L’intérieur du palais est également somptueusement décoré, avec de nombreuses mosaïques de sol et un immense décor de fresques. Certains salons ont également reçu un choix de mobilier Art Déco. Le Palais de la Porte Dorée abrite pendant l’Exposition une section rétrospective, une section de synthèse et plusieurs réceptions officielles. Pour accueillir les visiteurs, une haute statue représentant une minerve dorée et guerrière de sept mètres de haut trône fièrement, qui se trouve aujourd’hui à quelques dizaines de mètres plus loin.

inscription

D’autres trésors méconnus se cachent dans le Palais

Voué à délivrer un message idéologique, le Palais est l’une des stars de cette Exposition coloniale de 1931. Paradoxalement, après une apogée au début des années 1930, les expositions coloniales s’éteignent avec la Seconde Guerre mondiale et le mouvement de décolonisation. Le monument connaît plusieurs affectations successives (musée des Colonies, musée de la France d’Outre-Mer), avant de devenir en 1960 le Musée des Arts d’Afrique et d’Océanie. Mais les collections rejoignent en 2006 le tout neuf Musée du Quai Branly et il faut attendre octobre 2007 pour que le Palais de la Porte Dorée abrite la Cité Nationale de l’Histoire et de l’Immigration (musée de l’Histoire de l’immigration depuis 2012). À la fois musée d’histoire, musée de société et musée d’art contemporain, l’endroit met en valeur les apports de l’immigration à l’histoire et à la culture françaises, tout en portant de nombreuses réflexions sur des sujets d’actualité tels que les migrations, les mondialisations,  ou encore les questions identitaires. Autre raison de découvrir sans tarder le Palais de la Porte Dorée : la présence d’un aquarium tropical, existant depuis toujours. Destiné à montrer aux visiteurs la faune présente dans les colonies, il est longtemps resté le seul aquarium parisien. Rapidement enrichi d’un terrarium qui accueillait au départ des crocodiles du Nil, l’aquarium tropical présente aujourd’hui un certain nombre d’espèces qu’il est difficile de voir dans la nature et met en valeur la diversité, la complexité et la fragilité du monde vivant, et souligne l’importance de la préservation des milieux aquatiques. Une raison supplémentaire de découvrir le si précieux patrimoine qu’est le Palais de la Porte Dorée.

Le forum © Palais de la Porte Dorée
Le forum © Palais de la Porte Dorée

 

Palais de la Porte Dorée
293 avenue Daumesnil
75012 Paris

 

À lire également : Connaissez-vous ce spectaculaire restaurant parisien avec un décor Art Nouveau exceptionnel ?

Image à la une : Palais de la Porte Dorée © Palais de la Porte Dorée

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l



Visite Guidée

Le Paris des Alchimistes

Je m'inscris

News populaire