fbpx

Connaissez-vous l'existence de cette superbe chapelle peinte dissimulée dans un monument incontournable de Paris ?

Chapelle basse Sainte-Chapelle
Par Julien Mazzerbo

La Sainte-Chapelle, située sur l’île de la Cité au cœur de Paris, est un joyau gothique qui faisait autrefois partie du palais de la Cité, centre névralgique du pouvoir et lieu de résidence des rois de France. Saviez-vous qu’une chapelle basse existe, méconnue et plus ténébreuse que sa jumelle mais tout aussi inestimable ?

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

De la chapelle haute…

Construite au milieu du XIIIe siècle par le roi capétien Louis IX (ou Saint Louis), la Sainte-Chapelle est l’un des derniers vestiges du palais de la Cité, siège du souverain et de l’administration royale. Deux pièces distinctes font partie intégrante de la Sainte-Chapelle : en premier lieu, la chapelle haute était consacrée à la conservation de reliques liées à la passion du Christ, obtenues par le roi de France après un accord avec l’empereur de Constantinople, Baudouin II de Courtenay. Couronne d’épines, fragment de la Vraie Croix… Les reliques les plus prestigieuses sont conservées, bien que dispersées par la suite. De nos jours, la chapelle haute ne possède plus sa fonction reliquaire mais suscite toujours l’admiration grâce à ses quinze verrières monumentales et son impressionnante rose de l’Apocalypse.

inscription

A la chapelle basse

Mais un second lieu de culte se trouve dans la Sainte-Chapelle, la chapelle basse, plus confidentielle et plongée dans une obscurité qui contraste avec sa rayonnante compère : fenêtres de petite taille, duo de colonnades et plafond bas soutenant la chapelle haute, cet espace aux allures de crypte est entièrement consacré à la Vierge Marie. Ce “niveau inférieur” de la Sainte-Chapelle” était le lieu de résidence du personnel du palais royal et comprenait soldats, serviteurs du roi ou encore courtisans.

Jean-Pierre Dalbéra / Flickr
© Jean-Pierre Dalbéra / Flickr

La chapelle basse a été le fruit de nombreuses restaurations et son aspect actuel n’est pas comparable avec celui d’origine. Endommagée à la suite de crues et pendant la Révolution française, la crypte est réhabilitée par des artisans au XIXème siècle et durant le Second Empire qui tentent de lui redonner son aspect initial : les couleurs dominantes caractéristiques du Moyen Age que sont le bleu, le rouge et l’or sont appliquées et les colonnes et le plafond sont parsemés de fleurs de lys et de châteaux de Castille en symbole à l’ascendence espagnole du roi Louis IX (sa mère, la reine Blanche de Castille, est née à Palencia).

© Franck / Flickr
© Franck / Flickr
© Sainte-Chapelle
© Sainte-Chapelle

La gent féminine occupe une place importante au sein du lieu de culte : une statue du XIXe siècle à l’effigie de la Vierge Marie et de Jésus enfant se trouve dans la chapelle basse, sans compter la présence d’une des peintures murales les plus anciennes de Paris qui représente l’Annonciation (l’ange Gabriel annonce à Marie sa maternité). Au centre de la chapelle se trouve une statue de Louis IX qui continue de scruter les visiteurs, figé dans la pierre.

© Sainte-Chapelle
© Sainte-Chapelle
© Sainte-Chapelle

Accessibilité : 10, boulevard du Palais 75001 Paris

A lire également : Savez-vous pourquoi l’église Sainte-Etienne-du-Mont est unique à Paris ?

Image à la une : Sainte-Chapelle © demerzel21 / Adobe stock

Julien Mazzerbo 

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l



Visite Guidée
Paris la nuit avec du brouillard

Le Paris du crime

Complet

News populaire