fbpx

Connaissez-vous ce passage calme et champêtre qui a abrité les plus grands artistes à Paris ?

Passage Dantzig Paris
Par clementine

Les passages, plus ou moins secrets, chez Paris ZigZag, on adore ça ! Dans le 15e arrondissement, le passage Dantzig a des allures de ruelles calmes et paisibles, mais il fait partie des lieux mythiques à bien des égards. On vous emmène !

Un petit passage bucolique

Rendez-vous dans le quartier de Vaugirard, qui fut l’une des anciennes communes rattachées à Paris en 1860. De cette histoire, le quartier a gardé des âmes de petit village, notamment dans les petites rues et passages de cette partie Sud de Paris. Lors de vos pérégrinations entre la petite ceinture du 15e et le reposant parc Georges Brassens, n’hésitez pas à faire un petit crochet pour découvrir le passage Dantzig, qui doit son nom à la prise de la ville du même nom par le maréchal François Joseph Lefebvre en 1807. Très calme et paisible, il connecte le 50, bis, rue de Dantzig et le 27, rue de la Saïda. Mais, c’est une bâtisse impressionnante recouverte de vigne-vierge qui attire l’œil… 

A lire également : Les lieux hérités des Expositions Universelles

Une adresse mythique

À la fin du XIXe siècle – début du XXe siècles, deux quartiers se montrent particulièrement riches en énergie créative : Montmartre et Montparnasse. Porté par ce dynamisme, le sculpteur Alfred Boucher décide de créer une résidence d’artiste et de l’installer au 2 passage Dantzig, où il achète un terrain de 5000m2.

Ce lieu unique s’appellera La Ruche, en référence à la construction particulière de la résidence. En effet, autour de la Rotonde centrale, sont édifiés des petits ateliers (plus d’une centaine), des jardins, un théâtre et une salle d’exposition “le Salon de la Ruche”. Pour la conception des bâtiments, il voit les choses en grand et récupère quelques éléments de l’exposition universelle de 1900 notamment la structure du Pavillon des vins de Gironde (qui aurait été conçu par les ateliers Eiffel) ou encore la grille d’entrée du Palais des Femmes.

Chagall, Soutine, Léger, Modigliani, Epstein ou encore Chapiro séjourneront ici au fil des années. Un temps menacée de destruction, la Ruche a survécu grâce à la vente d’œuvres et au concours de mécènes comme René et Geneviève Seydoux. Entièrement rénové, le lieu accueille aujourd’hui encore des artistes et une salle d’exposition. Il n’est malheureusement ouvert au public qu’en de rares occasions… 

Des jolis pots et des sculptures disséminés ça et là, des portes qui donnent envie d’être franchies, des couleurs qui reflètent admirablement les saisons… En attendant de pouvoir s’y glisser, il est toujours très agréable de se promener dans ce passage si inspirant et inspiré !

Crédit photo de une : La Ruche © Elodie-Gutbrod / parisjetaime



Visite Guidée
Le Passage des Panoramas à Paris

Les plus beaux passages couverts

Je m'inscris

News populaire