fbpx

Saviez-vous que les fumeurs ont leur propre musée à Paris ?

© Musée du Fumeur
Par Paris ZigZag

Paris compte d’étranges petits musées qui restent souvent inaperçus. L’un d’eux se trouve juste à côté du métro Voltaire, et se concentre sur un art bien singulier, celui de fumer !

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Dans le quartier Voltaire

Nous nous rendons à quelques pas du boulevard Voltaire, percé au cours des grands travaux menés par le baron Haussmann. Cette voie, tout comme de nombreuses autres rues du quartier, rend hommage à des penseurs des Lumières et à des révolutionnaires – on pense notamment aux rues Camille-Desmoulins ou Pache. C’est d’ailleurs dans cette dernière que se trouve une bien curieuse adresse.

Le boulevard Voltaire, Paris
Le boulevard Voltaire, Paris

Sur l’art de fumer

C’est en se rendant dans la rue Pache que l’on tombe sur un petit musée privé qui passe presque inaperçu. Fondé en 2001, celui qui se nomme le “musée du Fumeur” a pour objectif d’informer sur “l’acte de fumer et sur les plantes fumées”. Dans ses collections, on peut alors trouver toute une série d’objets liés de près ou de loin au tabac, comme des pipes en tout genre (opium, en terre, narguilés), des calumets, des cigares, des tabatières, mais aussi des gravures, des photographies, des illustrations et des vidéos autour des plantes qui se fument.

© Musée du Fumeur
© Musée du Fumeur

Un musée fondé par des éditeurs

On doit ce lieu à deux éditeurs, dénommés Michka Seeliger-Chatelain et Tigrane Hadengue. Cette navigatrice a d’abord voyagé durant plusieurs années à bord de voiliers, avant de rentrer en France dans les années 1970. C’est à cette époque que “Michka” publie son premier ouvrage, Le Grand Départ et la vie sur l’eau.

© Musée du Fumeur
© Musée du Fumeur

Après un voyage en Colombie, celle-ci rentre en France et commence à s’intéresser au chanvre et au cannabis, si bien qu’elle publie plusieurs livres à ce sujet – ce qui lui vaut d’ailleurs d’être poursuivie en justice. Puis, en 2000, celle-ci décide de fonder la maison Mama Éditions avec l’écrivain Tigrane Hadengue, qui se spécialise dans le rapport à la nature, la spiritualité ou les médecines naturelles. C’est un an plus tard que les deux associés décident d’ouvrir un musée du Fumeur afin de transmettre leurs connaissances sur le sujet.

Musée du Fumeur
7 rue Pache, 75011 Paris
Du lundi au samedi, 12h30-19h30

À lire également : Le petit musée insolite de « la mondaine » dans les locaux de la police judiciaire à Paris

Image à la une : © Musée du Fumeur

inscription



Visite Guidée
Paris la nuit avec du brouillard

Le Paris du crime

Je m'inscris

News populaire