fbpx

Comment était Paris sous l'Occupation allemande, quand la croix gammée flottait en haut de la tour Eiffel ?

Paris sous l'Occupation © Musée de l'Ordre de la Libération
Par AxelleC

Durant 4 longues années, du 14 juin 1940 au 24 août 1944, Paris est occupée par les Allemands et voit le quotidien de ses habitants totalement bouleversé. Ils sont alors rationnés et vivent avec les militaires, dans les rues, les cafés, le drapeau à croix gammée flotte partout, ils subissent aussi le couvre-feu et font face à des rafles, des attentats… Mais ils s’en sortent ! Et c’est de cette bouleversante page de l’Histoire dont nous vous parlons aujourd’hui (ainsi que dans notre visite guidée dédiée à ce sujet insolite), illustrée par d’impressionnantes images d’archives.

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Les lieux publics détournés

Les nazis arrivent dans la capitale le 14 juin 1940. Dès lors, ils s’installent dans les monuments et les grands hôtels de luxe parisiens pour en faire les sièges de leurs différents services. Imaginez le Grand Palais transformé en garage pour ranger leurs véhicules de guerre, le Ritz réquisitionné pour la Luftwaffe (l’armée de l’air allemande) ou encore les Invalides accueillant l’État major… En à peine quelques semaines, tous les édifices publics sont ainsi investis par les SS ! Certaines voitures privées sont aussi réquisitionnées, l’essence rationnée, alors les Parisiens doivent à nouveau utiliser le fiacre qui avait pourtant presque entièrement disparu de la ville.

Le Palais Bourbon devenu le siège de l’administration du Gross Paris, il est écrit : “L’Allemagne vainc sur tous les fronts”

Un Paris où flotte le fameux drapeau…

L’Occupation est aussi marquée par tous les panneaux en allemand qui sont visibles dans Paris. Le drapeau nazi est apposé en haut de la tour Eiffel, de l’Arc de Triomphe, de l’Assemblée Nationale et du Sénat… Une démarche hautement symbolique qui marque l’esprit des Parisiens (pendant très longtemps), réduits à lire même les indications de signalisation en langue allemande ! Sur les murs de la ville, des tonnes d’affiches de propagande sont également placardées à outrance.

Le drapeau nazi flotte sur l’Arc de Triomphe en juin 1940 © BPK, Berlin, Dist RMN-Grand Palais
Les panneaux de signalisation en allemand © Ministère de la Culture – Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, Dist. RMN-Grand Palais : Roger Parry
Première affiche de propagande allemande diffusée en France © Paris – Musée de l’Armée, Dist. RMN-Grand Palais – Photo musée de l’Armée

Des images interdites

Bien sûr, pendant toute cette période, il était interdit de prendre des photos dans les rues de Paris. Heureusement pour nous, quelques photographes ont bravé cette interdiction et quelques clichés nous sont aussi parvenus de la propagande nazie. Mais ceux-là ne nous montrent pas les files d’attente pour manger, ni les arrestations de Juifs ou de résistants… Il n’existe d’ailleurs qu’une seule photo de la rafle du Vel d’hiv, où environ 13 000 parisiens Juifs ont été arrêtés et déportés.

L’unique photo de la rafle du Vél’ d’hiv’ le 16 juillet 1942 © Mémorial de la Shoah/CDJC

Paris sous l’Occupation en couleurs

Les rares photos en couleurs qui ont été retrouvées sont du photographe André Zucca, correspondant du magazine allemand Signal, le principal journal de propagande publié par les nazis. Même si elles font croire à un Paris presque agréable à vivre tout en cachant la réalité, elles nous permettent quand même de découvrir une partie de la capitale Paris à cette époque dans une qualité exceptionnelle…

© André Zucca, entre 1940 et 1944
© André Zucca, entre 1940 et 1944

http://bit.ly/visitespariszigzag

Crédit photo de une : Paris sous l’Occupation © Musée de l’Ordre de la Libération

À lire également : Découvrez l’histoire passionnante (et bouleversante) de Paris sous l’Occupation grâce à cette visite guidée insolite !

A. C.



Visite Guidée
Paris la nuit avec du brouillard

Le Paris du crime

Je m'inscris

News populaire