toits-paris-zigzag

Le propriétaire des lieux l’assure, il promet un véritable coup de coeur pour ce 2 pièces lumineux et calme à quiconque en fera l’acquisition.

Sur le papier, l’annonce s’apparentait à une très bonne affaire : un 2 pièces comprenant une chambre, 37 mètres carrés pour 300 000€ soit à peur près 8 100€ du mètre carré, bien en dessous des prix du marché en moyenne, qui plus est en plein cœur du prisé quartier de Notre-Dame de Lorette dans le 9e arrondissement. En prime, une vue imprenable sur les toits de Paris.

Sauf que… Le propriétaire n’a sans doute jamais entendu parler de la loi améliorant la protection des acquéreurs de lots de copropriété (la fameuse b) puisque son appartement fait en réalité 7 petits mètres carrés. Situé sous les toits, son appartement comprend en réalité plus de 30 mètres carrés de surface occupée ou encombrée par les murs. Officiellement, l’appartement est alors mis à prix pour l’équivalent de 43 000€ le mètre carré… Tout de suite, on sent moins la bonne affaire.

petit-apart-paris-zigzag

Une annonce un peu moins idyllique que prévue, aussi lorsque l’on constate la présence de WC… au beau milieu de la douche, qui se trouve elle-même en plein cœur du salon. Depuis, l’annonce a disparu. Le propriétaire du bien est peut-être en train de réévaluer ses prix, ou aurait-il trouvé un acheteur fou ?

petit-appart-paris-zigzag

À lire également :
Un studio de 30 m2 vendu 1 million !

 

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités