A Paris, le nombre de commerces bio a augmenté de 67% en 4 ans

Un peu partout, les produits bio font de plus en plus d’adeptes, et Paris n’échappe pas au phénomène. Au contraire, les magasins bio fleurissent à grande vitesse dans la capitale et prennent petit à petit la place des commerces de gros. C’est ce que démontre une étude de l’Apur (Atelier Parisien d’Urbanisme), qui propose un état du commerce parisien à partir d’enquêtes réalisées en octobre 2020. On fait le point.

+ de 200 commerces bio à Paris

En se penchant sur l’étude de l’Apur, on observe une multiplication de commerces spécialisés dans les produits bio à Paris. Entamée en 2011, cette progression s’est accélérée depuis 2014. En quatre ans, on dénombre 200 nouveaux établissements bio dans la capitale, ce qui correspond à une augmentation de 67% de leur effectif. Cette tendance s’explique par la prise de conscience des enjeux environnementaux et les aspirations des Parisiens à mieux manger, mieux consommer. Les magasins alimentaires bio, les produits locaux vendus en circuits-courts et en vrac trouvent de plus en plus d’adeptes.

A Paris, la tendance inverse s’observe auprès des commerces de gros, qui ont vu leur nombre chuter de deux tiers par rapport à 2000. De la même manière, les boucheries-charcuteries ont de moins en moins la cote auprès des Parisiens. Il y a moins d’engouement pour la viande depuis 20 ans puisque la profession a subi une perte d’un tiers du nombre de ses établissements : entre 2003 et 2020, leur nombre a diminué de 34%, et de 6% entre 2017 et 2020. Tous ces chiffres confirment une nouvelle manière de consommer qui s’est généralisée à Paris.

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités