grand-palais-rungis-paris-zigzag

À l’aube d’une première étape de déconfinement en France fixée au 11 mai, les municipalités marchent sur des oeufs lorsqu’il s’agit d’établir un calendrier prévisionnel de réouverture des établissements publics. Christophe Girard, adjoint chargé de la culture à la Mairie de Paris, a annoncé que les musées publics de la capitale pourraient rouvrir dès la mi-juin. Selon lui, il est indispensable de se donner un cap et d’essayer de s’y tenir, quitte à le revoir mois par mois au cours de l’année.

Des règles sanitaires strictes

Le premier ministre Edouard Philippe, dans son allocution du 28 avril dernier, avait déjà évoqué le cas des petits musées et leur réouverture dès le 11 mai. Désormais, on sait aussi que le Musée d’Art Moderne, les Petit Palais, et les 12 autres musées de la Ville de Paris rouvriront leurs portes progressivement et partiellement autour du 15 juin.

Christophe Girard précise que les établissements culturels seront soumis à des règles sanitaires très strictes. En effet, ils devront privilégier certaines salles de leurs collections afin que les attroupements de visiteurs se limite à 10 personnes maximum au même endroit, et ainsi faire respecter  les gestes barrières.

Repenser l’art et la culture autrement 

Selon lui, il serait bon également de profiter de cette période de repli pour repenser la consommation de l’art autrement qu’en terme de massification. Dans ce sens, et pour éviter les rassemblements en intérieur, la Mairie de Paris envisage de profiter des beaux jours pour déplacer certaines activités culturelles dans les lieux publics extérieurs durant le mois d’août. En effet, des concerts, des spectacles, des séances de cinéma pourraient s’implanter ça et là dans les jardins, les parcs et sur les petites places. Un projet intéressant qui permettrait de s’adapter raisonnablement à la situation de crise sanitaire, tout en démocratisant l’art et la culture.

À noter qu’aucune date de réouverture n’a encore été communiquée concernant les grands musées parisiens comme le Louvre ou le Musée d’Orsay. Et même si la plus grande prudence sera de mise, on piétine d’impatience de retrouver nos artistes adorés dans nos musées parisiens préférés !

A lire également :
Déconfinement : à quoi s’attendre dans Paris à partir du 11 mai ?

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités