Moins de bâtiments, plus de verdure : deux recours déposés contre un projet immobilier sur l’Ile Seguin

Leur demande est claire : moins de bâtiments et plus de verdure pour l’Ile Seguin ! Six associations ont déposé deux recours contre le projet immobilier de l’entreprise Bouygues, prévu sur cette île au milieu de la Seine

Deux recours contre un projet de bureaux

Passera ou passera pas ? L’entreprise Bouygues Immobilier a pour projet de réinvestir la partie centrale de l’Île Seguin, à Boulogne-Billancourt, pour y aménager des bureaux. Mais ce projet n’est pas au goût de tous. Six associations membres de la Déclaration de l’Île Seguin – la Seine n’est pas à vendre,  Environnement 92, Nous sommes Boulogne, l’Association des rives de Seine, le Comité de sauvegarde des sites de Meudon et France Nature Environnement Île-de-France – ont décidé de contre-attaquer.
Elles ont déposé ce lundi un premier
recours contentieux contre l’agrément de bureaux accordé par la préfecture de région et un recours gracieux contre le permis de construire du projet Bouygues. Ces démarches devraient suspendre le permis de construire, approuvé le 6 avril dernier par la Ville, pendant au moins deux mois, selon les informations du Parisien

Ces associations dénonceraient un “choix obsolète et nuisible”, “alors que de nombreux bureaux sont vides dans l’ouest métropolitain”. Si les membres de la coordination ne souhaitent pas adopter une position “jusqu’au-boutiste”, ils souhaitent néanmoins ouvrir le débat. “On veut moins de bâtiments et davantage de vert” précise Bernard Landau, président de la Seine n’est pas à vendre. 

Pour rappel, cette zone, devenue une véritable friche, accueillait auparavant des usines Renault

Photo de Une : Pointe de l’Ile Seguin avec la Seine Musicale par UlyssePixel / Shutterstock.com

À lire également : Les commerçants de la rue de Rivoli réclament le retour des voitures
8 mois de travaux seront nécessaires pour rénover le pont des Arts ! 

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités