tampon-paris-zigzag

1 million d’euros seront alloués dans le cadre d’un projet expérimental de distributeurs gratuits de protections hygiéniques à destination des femmes en situation précaire.

Advertisement

Marlène Schiappa et Christelle Dubos, respectivement secrétaires d’État chargées de l’Égalité entre les femmes et les hommes et des Solidarités et de la Santé, ont posté ce mercredi un communiqué annonçant l’installation de distributeurs de protections périodiques, en libre service, dans des lieux publics stratégiques. Le communiqué fait suite à un premier rapport de la sénatrice Patricia Schillinger qui soulève les inégalités face à l’accès aux protections hygiéniques.

Aujourd’hui ce sont 1,7 million de femmes” qui sont victimes de cette précarité menstruelle en France” selon l’association Règles élémentaires. Ce service gratuit permettra, grace à des cartes prépayées, aux femmes, notamment sans-abris, d’accéder à ce qui s’apparente à un “luxe” pour certaines et ainsi répondre en partie à un besoin sanitaire.

Un service d’utilité publique qui pré-existe dans des lycées et facultés de France et tend à enfin lever le tabou sur les règles !

À lire également :
Seulement 1.6% des stations de métro portent des noms de femmes…
Il passe une journée dans la peau d’une femme à Paris…

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités