Notre-Dame de Paris : le projet d’aménagement de la cathédrale prend forme

Notre-Dame, on ne la voit désormais plus qu’à distance, en partie dépouillée de ses trésors et désormais habillée de son indéfectible échafaudage. Pourtant, la restauration de ce somptueux édifice avance à petit pas après l’incendie de 2019 : côté diocèse, le réaménagement intérieur et liturgique est acté et sera présenté à la Commission nationale du patrimoine et de l’architecture (CNPA) le 9 décembre prochain.

La restauration du mobilier

Le diocèse est chargé de remplacer l’éclairage et le mobilier endommagés à l’intérieur de la cathédrale gothique. Et si le projet n’a pas encore été dévoilé, le diocèse s’est déjà prononcé sur un point : a priori, rien ne sera ajouté à son architecture ! Celui-ci a affirmé vouloir la restitution fidèle de Notre-Dame avant l’incendie.

Après la présentation du projet de réaménagement le 9 décembre, il faudra attendre l’accord de la CNPA. En juillet 2020, la Commission décidait déjà de reconstruire la célèbre flèche de Viollet-le-Duc disparue avec la toiture de la cathédrale. Si de nombreux projets plus ou moins farfelus avaient éclos à cette époque pour moderniser sa silhouette, la tendance générale semble plutôt pencher vers une restauration à l’identique.

L’été dernier, une première étape avait permis de sécuriser l’édifice, de démonter l’ancien échafaudage, et d’installer les orgues ainsi que les cintres en bois sous les arcs-boutants. Le chantier est conséquent et beaucoup d’éléments sont encore à décider. Ce n’est pas tout de suite que l’on pourra visiter la cathédrale telle que nous l’avions connu : selon les estimations, il faudra attendre l’année 2024, au plus tôt.

À lire également : Pourquoi le toit de Notre-Dame est-il peuplé d’étranges créatures ?

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités