Une place du 5e arrondissement de Paris pourrait être renommée “Miss. Tic”

Disparue en mai dernier, Radhia Novat, alias Miss. Tic, pourrait avoir sa place dans la capitale qu’elle chérissait tant. Le Conseil de Paris devrait décider si cet hommage sera rendu à la célèbre pionnière du street art.

Miss. Tic, éternelle figure du quartier latin

Ses silhouettes de femmes fatales aux tirades ravageuses, on les connaît par cœur : elles font désormais partie de la ville de Paris. Cela semble donc aller de soi que la capitale la célèbre à son tour. C’est en tout cas le souhait de Florence Berthout, la maire du 5e arrondissement, qui était le lieu de prédilection de l’artiste.

En considérant « la reconnaissance dont a bénéficié l’œuvre de Miss. Tic, bien au-delà de son premier espace d’expression qu’était la rue », et puisqu’elle « a toujours mis son œuvre au service de la défense de la justice sociale » , les élus ont voté à l’unanimité en faveur d’une toute nouvelle « place Miss. Tic ». Il s’agirait alors de renommer celle située entre les numéros 13 et 19 de la rue Buffon. Un petit clin d’œil supplémentaire à Radhia Novat, qui a vécu au 71 de la rue longeant le jardin des Plantes.

La décision devrait donc être prochainement prise par le Conseil de Paris. Et nous ne doutons pas qu’il sera favorable, tant les pochoirs de l’artiste sont devenus un emblème du street art parisien.

A lire également : Miss. Tic : sa vie, son oeuvre

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités