Paris Brest

Alors que les restaurants sont, hélas, toujours fermés, vous êtes peut-être en train de vous demander quel plat vous concocteriez bien pour ce soir … Pas de panique, il restera toujours la pâtisserie… Et on vous raconte l’histoire de l’une d’entre elle : le Paris-Brest !

Le Paris-Brest : une roue de bicyclette comestible

Devenu en 2012 le 15e dessert préféré des Français, le Paris-Brest a d’abord été une ligne de chemin de fer dont la construction a commencé en 1840, mais aussi une très célèbre course à vélo : le Paris-Brest et retour, aussi appelé Paris-Brest-Paris ! Imaginée par Pierre Giffard, alors rédacteur en chef du Petit Journal, quotidien parisien, et pionnier de la presse sportive, la course à vélo allant de Paris à Brest et retournant à Paris (rien que ça !) est inaugurée en 1891. Une compétition de 1 200 kilomètres à vélo – sport très à la mode à l’époque – que Pierre Giffard veut promouvoir. Mais comment ?

Il demande alors à un certain Louis Durand, pâtissier de Maisons-Laffitte, ville étape de la course, d’imaginer un dessert à l’image de l’événement. C’est ainsi qu’en 1909, Durand conçoit le « Paris-Brest », une couronne de pâte à choux fourrée d’une crème mousseline pralinée, parsemée d’amandes effilées. Une autre légende ajoute que Durand lui a donné sa forme de roue de bicyclette en se basant sur une pâtisserie créée antérieurement par un brestois, également en forme de couronne de lauriers, en référence à celle qui est décernée au vainqueur d’une course.

Quoiqu’il en soit, la pâtisserie Durand existe toujours aujourd’hui, tenue par l’arrière-petit-fils de l’inventeur et dont le père a tenté de déposer un brevet en 1930. Malheureusement, la diffusion du dessert était déjà si étendue que sa demande a été rejetée. La pâtisserie de Louis Durand ravit cependant encore nos papilles et la course dont elle provient existe, elle aussi, toujours !

Durand & Fils.
9, avenue de Longueil, 78600 Maisons-Laffitte
Horaires : mardi-vendredi 8h30-19h30 / samedi 8h-20h / dimanche 8h-18h30

À lire également : Histoire d’un plat parisien mythique : le Saint Honoré
Histoire d’un plat parisien mythique : le macaron

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités