crepes-chandeleur-paris-zigzag

À la veille de la chandeleur, petits et grands se réjouissent déjà à l’idée de déguster de succulentes crêpes en famille. Comme tous les 2 février de l’année, il est temps de déguster les petits mets si délicieux, et pourtant si faciles à faire. Mais au fait, d’où vient cette tradition ? Pourquoi mange t-on des crêpes à la chandeleur ?

Les origines de la “fête des crêpes”

Tous les ans, 40 jours après Noël, la tradition veut que l’on se retrouve pour célébrer la chandeleur. La fête des crêpes célébrée aujourd’hui serait en fait la perpétuation d’une tradition aux origines multiples. Ancienne fête païenne et romaine, elle tient aussi son histoire d’une célébration chrétienne.

Chez les Romains, la festa candelarum, ou fête des chandelles, était une fête annuelle mettant à l’honneur les morts. Une veille était alors organisée, durant laquelle torches et cierges éclairaient Rome la nuit. À la fin du Ve siècle, le pape fait de la fête aux chandelles une fête religieuse vouée à célébrer la présentation de Jésus au Temple. Après avoir assisté à des processions aux chandelles, il était alors de coutume pour chacun de ramener un cierge chez soi, en prenant bien soin de le garder allumé.

Pourquoi mange t-on des crêpes à la chandeleur ?

Plusieurs explications seraient à l’origine de cette tradition. Les crêpes, rondes et dorées symboliseraient le retour du soleil après les courtes journées d’hiver, début février étant un moment de l’année durant lequel les jours se rallongent de plus en plus. Cette période de la saison sonne aussi le début des semailles d’hiver, durant lesquelles la farine en excédent était utilisée pour faire des crêpes.

chandeleur-crepes-paris-zigzag

Depuis, la tradition est restée et les délicieux mets sont toujours au rendez-vous !

À lire également :
Les meilleures pâtisseries de Paris : nos adresses coup de cœur

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités