pantheon-bouddhique-paris-zigzag

Depuis la restauration du musée Guimet, un écrin de verdure hors du commun se cache dans l’hôtel d’Heidelbach. Aux inspirations japonaises, ce petit havre de paix, anciennement nommé jardin zen du Panthéon Bouddhique, est tout a fait atypique et simplement l’un des coins les plus paisibles de la capitale. On part à sa découverte.

Bonsaïs, bambous et dalles de pierre

Attenant au musée des Arts Asiatiques, le jardin de l’hôtel d’Heidelbach ne contraste en rien avec son environnement puisqu’un doux parfum d’Asie fleure dans ses allées. Conçu par l’architecte franco-japonaise Agnès Latour-Kurashige il comprend en son sein tous les attributs et végétaux typiques du pays du Soleil Levant. De part et d’autre de ses allées, on y trouve cerisiers, bambous, érables, fougères et bonsaïs, pour un ensemble des plus apaisants et pittoresques.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par YUKI KANI (@yuki_kani)

Prolongement parfait du musée Guimet, l’espace vert de 450 mètres carrés comprend aussi un petit pavillon consacré aux artistes japonais, dans lequel sont organisées les nombreuses cérémonies du thé de l’institution.

Depuis la réouverture des lieux culturels le 19 mai dernier et l’arrivée des beaux jours, si vous ne savez plus trop où donner de la tête, une halte au musée Guimet s’impose ! Au delà du calme sans-pareil du jardin de l’hôtel d’Heidelbach, ce sera l’occasion de découvrir les superbes collections d’art asiatique du musée et de, pourquoi pas, investir le rooftop de l’établissement qui vient tout juste de rouvrir lui aussi !

Jardin de l’hôtel d’Heidelbach
19, avenue d’Iéna – Paris 16e

Crédit photo à la une : Instagram @quiet.storm

A lire également :
La superbe terrasse du Musée Guimet est de retour le 19 mai !

 

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités