fbpx

Ce splendide château situé au cœur d’un domaine de 3000 hectares se trouve aux portes de Paris !

Par Alexandre M

Comme si Paris ne suffisait pas lorsque l’on adore découvrir de somptueux monuments, l’Île-de-France se rappelle à notre bon souvenir pour mettre en avant son incroyable patrimoine. Les amoureux de châteaux sont par exemple bien servis avec les magnifiques représentants que sont Versailles, Vaux-le-Vicomte, Fontainebleau ou encore Chantilly. Mais si ces quatre châteaux sont assurément les plus connus de la région et attirent forcément beaucoup de monde, il n’est heureusement jamais trop tard pour découvrir d’autres merveilles plus discrètes… mais tout aussi incroyables !

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Une résidence pensée par l’un des banquiers les plus puissants de l’époque

C’est en Seine et Marne, entre Lagny et Pontcarré, que se trouve un somptueux domaine, pensé autrefois comme une réserve écologique et un poumon vert aux portes de Paris. Sa composition ? Plus de 3000 hectares de bois, de taillis, de pâturages et de terres cultivées, rassemblés avec patience à partir de 1828 par le Baron James de Rothschild, fondateur de la branche française de cette illustre famille de banquiers. ​​Sur l’emplacement d’un ancien château ayant appartenu à Fouché, ministre de la Police de Napoléon Ier, le baron se fait construire dans les années 1850 une résidence qui doit consacrer son ascension sociale et sa suprématie financière. De plus, la somptueuse demeure est pensée pour abriter d’inestimables collections de tableaux, de tapisseries, d’objets d’art de toutes sortes, et, dans le même temps, accueillir des fêtes somptueuses. Pour rivaliser avec son frère Nathan, qui possède le Waddesdon Manor en Angleterre, James de Rothschild voit les choses en grand, en faisant appel à l’architecte et jardinier paysagiste Joseph Paxton. Derrière les façades de style néo-Renaissance, ce dernier érige un escalier d’honneur, réplique exacte de celui du Crystal Palace (créé par Joseph Paxton) de l’Exposition universelle de 1851 à Londres. Pour la décoration intérieure, James de Rothschild fait appel à un peintre français, Eugène Lami.

Le Salon Bleu © Château de Ferrières
Le Salon Bleu © Château de Ferrières

Entre luxure, modernité et pratique… une demeure digne des plus beaux palais !

Demeure fastueuse par excellence, l’emblème des Rothschild, à savoir les cinq flèches représentant les cinq frères, la devise de la famille “Paix, honnêteté, travail” et les initiales de James de Rothschild sont présents en de nombreux endroits du château. Pour ce qui est du hall d’honneur, les boiseries en chêne, le marbre, la feuille d’or ou le bronze sont tous réalisés avec des matériaux de qualité. Enfin, d’une pièce à l’autre, les portes et les cheminées sont toutes différentes les unes des autres. Pièce maîtresse par excellence, le hall d’honneur est situé au cœur du château. Cet espace de 300 m² est surplombé d’une balustrade qui était destinée aux orchestres et au service tandis que, au 1er étage, se trouve un ensemble de salons de réception puis 30 suites à l’étage supérieur. C’est dans ce hall d’honneur que se déroulaient toutes les grandes fêtes. Parmi les autres pièces notables du château, la salle à manger de style Louis XIII, recouvert par un superbe plafond avec poutres apparentes, où les initiales de James de Rothschild sont visibles au bout de chacune d’entre elles. C’est dans cette pièce que fut reçu l’Empereur Napoléon III lors de sa venue à Ferrières-en-Brie le 16 décembre 1862, lors de l’inauguration officielle. Salle du billard, Salon Blanc, salon de Cuirs ou encore Galerie des Bustes, où plusieurs empereurs romains sont à l’honneur… le château de Ferrières n’a rien à envier à un palais royal, tant tout semble avoir été pensé pour accueillir les plus grands rois, sultans et empereurs. Dernier détail révélateur de cette ambition : l’existence d’un tunnel, construit pour relier les cuisines extérieures au château et ainsi éviter les odeurs. Une véritable entreprise où 250 personnes étaient employées, tandis que 300 étaient réparties entre le service, les jardins, l’entretien, etc…

Le prestigieux hall d’honneur © Château de Ferrières
Le prestigieux hall d’honneur © Château de Ferrières

inscription

Le théâtre d’un évènement majeur de l’histoire de France

Moderne, pratique, somptueux et parfaitement situé : le château de Ferrières coche évidemment toutes les cases pour vivre ou accueillir les plus grands événements. Mais ce ne sont pas toujours les fêtes qui ont rythmé la vie de ce château méconnu. C’est à Ferrières, durant le siège de Paris, en pleine guerre franco-allemande de 1870, que se déroula les 19 et 20 septembre 1870, la célèbre entrevue entre Otto von Bismarck et Jules Favre, ministre des Affaires étrangères de la toute jeune Troisième République. Si le contenu de cette entrevue est resté secret, c’est lors de cet échange que Bismarck exigea la cession de l’Alsace et la Lorraine comme condition de paix. En 1940, Ferrières connaît une nouvelle occupation et les collections prennent cette fois le chemin de l’Allemagne. Inhabité jusqu’en 1959, le château est remis en l’état par le Baron Guy de Rothschild et de sa femme Marie-Hélène, qui ont légué une partie du domaine, dont le château, à la Chancellerie des Universités de Paris. En 2011, le château est en effet donné par les Rothschild à la commune de Ferrières pour ouvrir un nouveau chapitre de sa prestigieuse histoire : accueillir l’École Ferrières, école du “luxe à la française” et deux restaurants, le Baron et le Chai. Le luxe et le bon goût, deux notions qui ont fait la réputation du château de Ferrières dès le premier jour.

 

Château de Ferrières
Rue du Château
77164 Ferrières-en-Brie

 

À lire également : Ce somptueux château et ses jardins dignes d’un conte de fée sont à 30 minutes seulement de Paris !

Image à la une : Château de Ferrières © Alamy

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l



Visite Guidée
Paris la nuit avec du brouillard

Le Paris du crime

Je m'inscris

News populaire