fbpx

Savez-vous à quel peintre a appartenu ce magnifique château-musée construit en 1830 à 30 mn de Paris ?

© Maison Caillebotte
Par Lola

L’Essonne regorge d’histoire et de paysages magnifiques. Dans la commune de Yerres, à seulement une vingtaine de kilomètres de Paris, se cache d’ailleurs une demeure magnifique construite en 1830 et ayant appartenu à un peintre français très célèbre. Voici une occasion en or de vous familiariser avec l’art local, dont nous allons vous conter l’histoire dès maintenant.

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

La résidence secondaire d’un peintre connu

La propriété de Yerres, qui s’étend sur plus de onze hectares, fut construite en 1830. Elle est achetée dès 1860 par Martial Caillebotte, dont le nom vous est peut-être familier puisqu’il n’est autre que le père de… Gustave Caillebotte, un renommé peintre impressionniste du XIXe siècle. Le jeune artiste connaissait très bien cette maison qui servit de résidence secondaire à la famille Caillebotte dès qu’elle fut rénovée au lendemain de la guerre franco-prussienne de 1870. Gustave Caillebotte y peignit d’ailleurs plus de 80 toiles, parmi lesquelles L’Yerres, pluie (1875) ou encore Périssoires sur l’Yerres (1877). Cette dernière, rivière ayant donné son nom à la ville, fut une inspiration récurrente dans l’art de Gustave Caillebotte qui pouvait en dessiner les subtilités depuis la propriété familiale.

Un château inspirant pour le peintre

En 1879, suite aux décès de leur père (1874) et de leur mère (1878), Gustave Caillebotte et son frère Martial décident de vendre la propriété familiale. Un grand flou entoure le lieu pendant près de cent ans, jusqu’à ce qu’il soit racheté par la ville d’Yerres en 1973 et ouvert au public. En 1993, la demeure est classée monument historique puis elle est labellisée comme “Maison des Illustres” en 2012 ! Aujourd’hui, les visiteurs sont invités à se promener dans un domaine gigantesque et reposant grâce à un élégant mélange de forêt et de sources d’eau. La maison, transformée en musée, est une riche source de connaissance pour en apprendre davantage sur la vie de l’artiste ainsi que sur la décoration intérieure du XIXe. Une dernière bonne nouvelle pour finir de vous convaincre ? L’entrée est totalement gratuite ! La maison Caillebotte est donc une adresse parfaite pour passer quelques heures dans votre temps libre.

Un magnifique château-musée à la programmation nouvelle

La maison Caillebotte vous propose de nouvelles expositions pour bien commencer l’année 2024 ! Dans la sublime Ferme Ornée de la propriété, vous pourrez découvrir des bijoux photographiques de la collection Gilman & Gonzalez-Falla du 18 mai au 15 septembre. Au sein de l’Orangerie, vous serez amené à voir deux expositions : l’une sur Béatrice Helg (Un monde lumineux, du 6 avril au 23 juin 2024) et une seconde consacrée à Oser Josef du 29 juin au 06 octobre. De nombreuses autres surprises vous attendent ! Regardez fréquemment leur programmation en ligne pour ne rien rater.

http://bit.ly/visitespariszigzag

Maison Caillebotte
8 rue de Concy 91330 Yerres
Plus d’info ici !

Photo à la Une : © Maison Caillebotte

À lire également : Savez-vous quel peintre est surnommé le “Père de l’impressionnisme” ? On vous raconte son histoire !



Visite Guidée
Paris la nuit avec du brouillard

Le Paris du crime

Complet

News populaire