fbpx

Cette cité médiévale inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO abrite 200 km de galeries souterraines !

Saint-Émilion © Adobe Stock
Par Alexandre M

Plusieurs villes et villages français sont réputés bien au-delà des frontières hexagonales pour leur patrimoine architectural, leur histoire ou leur savoir-faire. Si l’on connaît bien évidemment Paris pour sa Tour Eiffel ou Strasbourg pour sa cathédrale, dont les origines nous renvoient plusieurs siècles en arrière, d’autres communes attirent les curieux pour des raisons plus gourmandes. La réputation de Montélimar n’est par exemple plus à prouver, tant son nougat est la fierté locale, tout comme le canelé est celle de Bordeaux. D’ailleurs, un autre village à moins d’1h de route de Bordeaux régale aussi les gourmets depuis plusieurs décennies… un village à découvrir de toute urgence !

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Un village qui abrite bien plus que des vignes

C’est un nom qui suffit à évoquer aux fins gourmets et amateurs de bons vins le souvenir délicieux d’un bon repas. Idéal pour accompagner des apéritifs, des entrées, des plats principaux ou des fromages, le Saint-Émilion fait assurément partie des vins les plus emblématiques du paysage vinicole de France. Mais derrière ce nom se cache avant une cité médiévale inscrite au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO et qui attire chaque année des milliers de curieux pour ses nombreuses richesses… et pas seulement celles que l’on déguste dans un verre. Ce sont pas moins de deux mille ans d’Histoire qui se cachent derrière les murs de cette cité perchée sur un promontoire rocheux, dont l’originalité provient de la pierre calcaire qui a façonné son identité. Un véritable trésor local provenant des 200 km de galeries souterraines qui ont fourni le calcaire nécessaire à la construction de plusieurs bâtiments de la région, notamment à Bordeaux. Le calcaire étant omniprésent et source d’un sol d’exception aux vignes de Saint-Émilion, cela explique pourquoi, du IXe au XIXe siècle, les hommes ont eu la volonté d’extraire la roche pour édifier l’ensemble architectural de la cité. Une cité dont l’origine du nom remonterait au VIIIe siècle : La légende raconte qu’un moine natif de Vannes et nommé Émilion chercha refuge dans un lieu de retraite appelé Ascumbas, soit l’ancien nom de la cité de Saint-Émilion.

Des monuments méconnus mais ô combien historiques

On pourrait d’ailleurs passer des heures et des heures à arpenter les ruelles étroites et pentues de cette cité fondée par le moine. Ses petites places sont l’occasion de s’attarder dans les différentes boutiques de commerçants, qui honorent une tradition vieille de plusieurs siècles. Au Moyen-Âge, Saint-Émilion était une grande ville, la seconde de Gironde après Bordeaux, notamment grâce à la grande présence de commerçants. Mais c’est aussi à travers l’architecture que la riche histoire du village se dévoile. Tandis que les imposantes demeures témoignent de la puissance et des richesses des bourgeois et des nobles de l’époque, ce village médiéval pittoresque dominant la vallée de la Dordogne du haut de sa colline se révèle être un véritable musée à ciel ouvert. C’est ainsi que, le temps d’une agréable balade, on peut admirer cloîtres, églises, chapelles, anciens moulins ou encore lavoirs. Entre deux explorations des ruelles pentues, le plus emblématique des monuments est sans aucun doute l’Église monolithe. Creusée au XIème siècle dans la roche calcaire par des moines bénédictins, ses dimensions en font la plus vaste d’Europe. Plus loin, la grotte de l’Ermitage taillée dans la roche représente l’origine de la cité. Aménagée par le moine fondateur de Saint-Emilion, elle abrite la dalle sur laquelle il dormait, un oratoire et le “siège de la fertilité féminine”. Juste à côté, on peut également admirer les catacombes, dans lesquelles se trouveraient les reliques de l’ermite. Enfin, pour en prendre la vue, direction la Tour du Roy, le seul donjon roman encore intact dans la région dont les 118 marches conduisent à une vue imprenable sur les environs à 32 mètres de hauteur.

Bienvenue dans l’église monolithe la plus vaste d’Europe © Steve Le Clech
Bienvenue dans l’église monolithe la plus vaste d’Europe © Steve Le Clech

http://bit.ly/visitespariszigzag

La destination idéale pour tout connaître du vin

Mais comment parler de Saint-Émilion sans évoquer évidemment la fierté locale : son vin ? Saint-Émilion demeure mondialement connu pour ses vins prestigieux, ses Grands Crus classés et ses châteaux viticoles. Ce sont pas moins de 4 Appellations d’Origine Contrôlée (AOC) qui garantissent l’origine du vin sur le territoire du Grand Saint-Émilionnais : Saint‑Émilion, Saint‑Émilion Grand Cru, Puisseguin Saint‑Émilion et Lussac Saint‑Émilion. Réparties sur 5000 hectares de vignes, ces deux premières appellations s’étendent sur plusieurs communes et produisent en moyenne 235.000 hl/an de vins rouges. La fierté est telle que, en 1999, c’est ce paysage viticole qui a été propulsé pour la première fois au monde au rang des sites inscrits au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO. L’organisation a en effet considéré Saint-Emilion comme “un exemple remarquable d’un paysage viticole historique qui a survécu intact” et qui poursuit son activité de nos jours. Fort heureusement, pour en apprendre plus sur ce véritable art, direction la Maison du Vin. Plus de 250 crus à la dégustation et à la vente sont à découvrir dans cette maison dont la vocation est de faire connaître et apprécier les vins ainsi que le travail de la vigne. Elle est complétée par une exposition sur le thème des “Saisons de la vigne et du vin” et par une École du Vin pour une initiation personnelle à la dégustation. Pour mixer la dégustation avec le plaisir d’une vue imprenable, direction le Château Balestard La Tonelle, une magnifique propriété viticole à la sortie du village. C’est là qu’un rooftop de 400m² attend les plus curieux. L’endroit idéal pour admirer Saint-Émilion et sa roche calcaire, les paysages vallonnés ou les vignes étendues à perte de vue… le tout avec un verre de vin à la main ! Que demander de plus ?

Saint-Émilion et le vin, une association qui n’a plus à faire ses preuves © Franck Haudiquert
Saint-Émilion et le vin, une association qui n’a plus à faire ses preuves © Franck Haudiquert

 

À lire également : Savez-vous pourquoi ce magnifique village, perché au-dessus de 3 rivières, était si cher à Jean Ferrat ?

Image à la une : Saint-Émilion © Adobe Stock

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l



Visite Guidée
Théâtre Robert Houdin

Le Paris des Magiciens

Complet

News populaire