fbpx

Une superbe exposition de photographies gratuite nous plonge dans le Paris artistique des années 1930 !

Boris Lipnitzki - © Roger-Viollet
Par Romane Fraysse

Jusqu’au 20 janvier 2024, la fameuse galerie Roger-Viollet présente une exposition autour des photographies du Russe Boris Lipnitzki, qui a documenté le Paris des années 1930.

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Un photographe émigré à Paris 

Face aux révolutions qui bouleversent l’Europe de l’Est au début du XXe siècle, les Lipnitzky, une famille juive et aristocrate, abandonnent l’Ukraine, et arrivent en France durant les années 1920. Intéressé très tôt par l’image, le jeune Haïm Lipnitzky prend le prénom Boris et est présenté par ses parents à Paul Poiret. D’abord photographe pour le couturier, Boris Lipnitzky se lance ensuite dans le portrait d’aristocrates. Jusqu’en 1924, il saisit des instants de vie dans des adresses en vogue, telles que la piscine Molitor, les stations balnéaires de Deauville, Monaco et Saint-Jean-de-Luz.

Boris Lipnitzki, Prévert et Picasso - © Roger-Viollet
Boris Lipnitzki, Prévert et Picasso – © Roger-Viollet

Portraitiste de l’intelligentsia

Son studio Lipnitzki est alors ouvert au 109 rue du Faubourg-Saint-Honoré, entre 1922 et 1936 : on y rencontre des personnalités, telles que les peintres Vassily Kandinsky et Marc Chagall, le compositeur Maurice Ravel, ou le poète Jean Cocteau, dont il fait les portraits. De 1922 à 1939, celui-ci travaille pour de nombreux autres couturiers, comme Coco Chanel, Elsa Schiaparelli et Cristóbal Balenciaga, et attire dans son studio des célébrités de la chanson française, comme Édith Piaf, Joséphine Baker ou Yves Montant.

Roger-Viollet, galerie aux millions de tirages

Depuis 1938, la galerie Roger-Viollet a conservé ses 300 mètres de boites d’archives photographiques. En effet, ce lieu unique conserve des millions de tirages dans des boîtes classées thématiquement, qui peuvent être consultées par les visiteurs. Chaque année, la galerie présente aussi plusieurs expositions temporaires d’une durée de trois mois chacune. Celles-ci se basent alors sur les photographes et les collections du fonds de l’agence historique Roger-Viollet.

inscription

Galerie Roger-Viollet
6 rue de Seine, 75006 Paris
Jusqu’au 20 janvier 2024

À lire également : Le célèbre studio Harcourt ouvre son premier musée à Paris !

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l



Visite Guidée

Paris au temps de Lutèce

Je m'inscris

News populaire