fbpx

Cet hôtel particulier méconnu parisien, resté figé depuis 1935, est devenu un extraordinaire musée !

Par Camille Beau

Ce musée est une vraie pépite située dans le VIIIe arrondissement de Paris près de la plaine Monceau. Hôtel particulier resté figé depuis 1935, Camondo est un musée fascinant qui retrace l’histoire d’une grande famille de collectionneurs parisiens. On y admire de somptueux objets d’art décoratif dans la demeure construite sur-mesure par l’architecte René Sergent en 1911. Sur le modèle du petit Trianon de Versailles, Moïse de Camondo imagine un lieu préservé du temps et de la mort, qu’il dédiera à son fils décédé pendant la première Guerre Mondiale. Le musée est rattaché au musée des Arts Décoratifs lorsque la famille de banquiers juifs perd tous ses héritiers à Auschwitz.

camondo-famille-paris-zigzag
© site officiel musée Camondo

Une histoire familiale

Né en TurquieMoïse de Camondo s’installe en France avec ses parents pour développer les affaires familiales, auxquelles il mettra définitivement un terme. Son mariage avec la fille d’un banquier érudit de la capitale ne durera que 4 ans, mais de cette union naîtront 2 enfants: Nissim et Béatrice. Il consacre beaucoup de temps à ses loisirs : le sport, le yachting, l’automobile, le tourisme et la chasse.

A lire également: Le confidentiel musée Cognacq-jay

musée-nissim-camondo-paris-zigzag

bit.ly/visitespariszigzag

Des collections exceptionnelles

Mais Moïse de Camondo est avant tout un collectionneur. Avec du mobilier qui va de l’époque Louis XV jusqu’au Néo-classicisme, il ne cesse d’alimenter ses collections avec goût et rigueur. Il s’entoure des plus grands spécialistes de la capitale comme les conservateurs du musée du Louvre et du musée des Arts Décoratifs. Il se fournit chez les antiquaires parisiens les plus reconnus et fréquente régulièrement les ventes aux enchères. Afin de poursuivre sa quête de perfection, il parvient à rassembler les éléments manquants de certaines de ses acquisitions en procédant à des recherches et des échanges. Ce n’est plus un lieu de vie qui désigne la demeure de la famille Camondo, mais un véritable musée d’une préciosité inégalable.

musée-camondo-paris-zigzag

Lors de la visite, les pièces se succèdent et ne se ressemblent pas. Les éléments de décor proviennent pour beaucoup de collections royales ou de voyages en Orient. Les tapis et tapisseries ont été réalisés à la très prisée manufacture des Gobelins. Dans un souci d’harmonie, l’art décoratif soigneusement sélectionné par le collectionneur se marie parfaitement avec les peintures d’Elizabeth Vigiée le Brun, l’une des rares artistes féminines en vogue au XVIIIe siècle.

Le musée Camondo
63, Rue de Monceau – Paris 8
Ouverture du mercredi au dimanche de 10h à 17h30 et le jeudi de 11h à 21h

Instagram @timothycorrigan


Visite Guidée

Le Paris des francs-maçons

Je m'inscris

News populaire