Un musée de street-art clandestin proche de Paris !

Ce n’est plus un secret pour personne, Paris et sa banlieue sont de véritables mines d’or pour les amateurs de street-art ! Mais saviez-vous qu’au cœur de La Courneuve, à deux pas de la gare RER, se trouvait un incroyable musée clandestin réparti sur 3 hectares ?

Une ancienne usine

C’est dans cette ancienne usine Babcock, abandonnée depuis sa fermeture en 2012, que le collectif Babcockerie tapisse les 3 hectares de cette friche dans la plus grande discrétion !  Ici, des centaines d’œuvres d’art s’incrustent dans ce décor délabré, donnant vie à ce lieu apocalyptique. Des illustrations, des portraits, des lettrages et d’autres motifs en tous genres que l’on doit à plus d’une quarantaine de street-artistes !

Un lieu insolite qui donne envie, mais pour garder un peu de mystère, l’endroit n’ouvre ses portes qu’à de rares occasions, dont les prochaines Journées Européennes du Patrimoine les 17 et 18 septembre ! Un rendez-vous à ne pas manquer et qui pourrait bien être l’une des dernières occasions de découvrir ce site qui devra bientôt être démoli ! En effet, c’est le projet urbain ” La Fabrique des Cultures “ qui prévoit un ensemble de grands équipements culturels et de loisirs mêlés à des logements qui occupera le site.

Alors rendez-vous le 17 et 18 septembre à la découverte d’œuvres insolites dans un cadre inédit ! 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sonny Sonny (@sonnypatrick974)

Images : Léa Desjours
A lire également : “CAPITALES : 60 ans d’art urbain à Paris ” : l’exposition street art de l’année !  // Une carte interactive dévoile les œuvres de Street art du métro parisien !

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités