Le Paris de Louis XIV

louisxiv-place-vendome

Quand on parle de Louis XIV on pense tout de suite à Versailles, où le Roi-Soleil préférait séjourner, un peu à l’écart de Paris. Et pourtant, il ne délaissa pas sa capitale puisqu’encore aujourd’hui on peut admirer les magnifiques monuments qu’il y fit élever ! Il mit en place également de nouvelles règles qui changèrent profondément la vie parisienne… On vous éclaire sur le Paris de Louis XIV.

Une ville à la hauteur du Grand Louis

Alors que le roi aménage le château de Versailles, il n’en oublie pas pour autant le Louvre. C’est bien à Louis XIV que nous devons la grandiose colonnade (réalisée par Perrault) par laquelle on entre dans la cour carrée côté rue de l’Amiral de Coligny. À peine achevée cette dernière, on commence la construction des Invalides, majestueux hôpital pour soigner les blessés de guerre de l’armée royale. En parallèle, les Parisiens voient s’élever la Porte Saint-Denis puis la Porte Saint-Martin à la gloire du Roi-Soleil. Enfin, la splendide Place des Victoires signée Jules-Hardouin Mansart – premier architecte du roi – est construite près du Palais-Royal pour honorer ses victoires militaires.

Invalides-paris

Des institutions immortelles

À la demande de nombreux savants, Louis XIV et son fidèle ministre Colbert fondent l’Académie des sciences en 1666. Il sera décidé dans la foulée de créer l’Observatoire de Paris qui, équipé d’instruments de qualité, aura un rayonnement international concernant l’astronomie et est actuellement le plus ancien observatoire du monde toujours en activité. Quelques années plus tard, le Roi-Soleil souhaite rassembler les deux troupes de théâtres parisiennes (celle de l’Hôtel de Bourgogne et de l’Hôtel Guénégaud) et, par ordonnance royale, il donne naissance à la mythique Comédie Française.

Comedie_Francaise

Des améliorations lumineuses

Excédé par la cour des Miracles – zone de non-droit où vit une population marginale – Louis XIV crée le poste de « lieutenant général de police de Paris » qu’il confie à un certain Nicolas de la Reynie et qu’il charge de démanteler. Le roi prend aussi très à cœur l’entretien des rues de la capitale donc il met en place un service de la voirie ainsi qu’un éclairage public composé de 6500 lanternes qui éclairent la ville jusqu’à minuit !

Nicolas_de_la_Reynie

Une fête qui a laissé son empreinte

Même si les plus grandes fêtes sont généralement données à Versailles, le Roi-Soleil organise quand même un fastueux carrousel (spectacle d’équitation) entre le Louvre et les Tuileries pour la naissance de son premier fils, le Grand Dauphin. Admiré par 15 000 personnes, ce spectacle laissera son nom à notre actuelle Place du Carrousel, ornée de l’arc de triomphe du Carrousel et surplombant les magasins du Carrousel du Louvre.

Carrousel-LouisXIV-1662