La mystérieuse femme sans tête du quai Bourbon

Vous l’avez peut-être déjà croisée en vous baladant sur l’Île Saint-Louis : à l’angle de la rue Le Regrattier et du quai Bourbon, une statue sans tête intrigue les passants… On vous raconte l’histoire de ce mystérieux personnage !

Au pied de la sculpture, on peut distinguer l’inscription “rue de la femme sans teste” gravée dans la pierre : le lien est donc rapidement fait entre cette statue décapitée et l’ancien nom de la rue où elle se trouve… Mais en réalité, il n’en n’est rien ! Cette appellation vient d’une ancienne taverne installée ici au 18ème siècle, dont l’enseigne était une femme sans tête un verre à la main, accompagnée de la devise “tout est bon”. Elle sous-entendait probablement qu’une femme sans langue ni parole était une bonne femme…

Statue
Statue de la rue de la “femme sans teste”.

La statue en revanche était déjà là au 17ème, et représentait Saint-Nicolas, le patron des marins ! Elle avait été construite à la demande du propriétaire de l’hôtel particulier du 19 quai de Bourbon, Nicolas de Jassaud. Au moment de la Révolution française – comme la plupart des signes religieux, églises et autres monuments sacrés – elle est vandalisée par Couffignal, un sans-culotte. Son geste laissa ainsi planer le doute pendant plus de 200 ans sur l’identité du personnage… Qui n’a maintenant plus de secret pour vous.

Pour le voir avec nous et connaître les autres secrets de cette magnifique île de Paris (ainsi que ceux de sa voisine l’île de la Cité) suivez notre prochaine visite qui vous emmènera à leur découverte !

À lire également : Les sculptures les plus inquiétantes de Paris

MAJ 09/22 AC

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités