fbpx

Les 7 statues et sculptures les plus étonnantes de la capitale

La sculpture monumentale de Yayoi Kusama - © Paris ZigZag
Par Sofiane

Lorsque vous vous baladez dans la capitale, vous pouvez passer à côté de beaucoup d’oeuvres d’art, et particulièrement de statues et de sculptures. Vous en connaissez sans doute quelques-unes déjà : la statue de la République, la colonne de Juillet place de la Bastille, ou bien la statue dorée de Jeanne d’Arc à cheval. Il y aussi celle qui a été installée devant le magasin Louis Vuitton et qui représente l’artiste Yayoi Kusama. Ici, on vous fait découvrir les 7 sculptures les plus étonnantes (et sans doute les plus secrètes) de la capitale. Suivez-nous, on fait le guide !

1. Le Défenseur du Temps, Jacques Monestier

Le Défenseur du Temps, Jacques Monestier © Jean-Baptiste Gurliat / Ville de Paris
Le Défenseur du Temps, Jacques Monestier © Jean-Baptiste Gurliat / Ville de Paris

Cachée dans une petite rue du quartier de l’Horloge, cette sculpture en laiton est une oeuvre d’art hors norme. Après 20 années d’arrêt et quelques restaurations, elle a été réinstallée à son emplacement d’origine en janvier 2023. Ce qui fait sa différence ? C’est une horloge à automate qui ne fait pas que sonner : elle nous offre un vrai spectacle dès que l’heure pile est arrivée. Son personnage principal, muni d’un glaive et d’un bouclier, doit alors se battre contre un dragon, un crabe, ou un oiseau, représentant respectivement la terre, la mer, et le ciel. Venez donc l’apercevoir entre 9h et 22h pour des combats épiques : à 12h, 18h et 22h, c’est contre ces trois animaux qu’il devra triompher !

Le Défenseur du temps
8 rue Bernard-de-Clairvaux, 75003

2. Consigne à vie, Arman

Consigne à vie, Arman © Jeanne Menjoulet / suitcases
Consigne à vie, Arman © Jeanne Menjoulet / suitcases

Lorsque l’on va à la gare Saint-Lazare, c’est souvent qu’on a un train à prendre : on ne prête alors pas forcément à ce qui nous entoure. Pourtant, en y rentrant par la Cour de Rome, une statue de 7 mètres de haut se dresse devant nous. Représentation des bagages et des mallettes que nous pouvons emmener avec nous lors de nos trajets, cette oeuvre d’Arman s’inscrit dans le courant artistique du Nouveau Réalisme, et plus précisément dans la volonté qu’avait l’artiste de représenter les cycles de fabrication, de consommation, et de destruction de masse. Avec sa soeur L’Heure de tous située de l’autre côté de la gare, elle a été commandée par le ministère de la Culture et de la Communication et trône sur le parvis de Saint-Lazare depuis 1985.

Consigne à vie
Cour de Rome, Gare Saint Lazare, 75008

3. La Bicyclette ensevelie, Claes Oldenburg & Coosje Van Bruggen

Cette fois-ci, on monte dans le 19e arrondissement pour observer cette oeuvre monumentale. Située dans le parc de la Villette depuis 1990, elle saura faire plaisir aux cyclistes : il s’agit, vous l’aurez compris, d’un vélo géant enfoui de moitié dans la gazon. Quelques tronçons de sa selle, de son guidon, ou encore de ses pédales ressortent ça et là du périmètre qu’il dessine. Cette oeuvre in sinu, c’est-à-dire prenant en compte l’environnement dans lequel elle est installée, était une commande de François Mitterand afin d’offrir de l’art à l’espace public. S’inspirant ici du personnage Molloy de Samuel Beckett, vous pourrez admirer les oeuvres titanesques de ces artistes dans plusieurs villes, comme un cornet de glace géant à Cologne !

La Bicyclette ensevelie
Parc de la Vilettes, 75019

4. La Tour d’Exercice, Wang Du

La Tour d'Exercice, Wang Du © Arnaud TERRIER / Ville de Paris
La Tour d’Exercice, Wang Du © Arnaud TERRIER / Ville de Paris

Située dans le 17e arrondissement, cette sculpture monumentale est elle aussi bien différente des autres. Faite d’acier inoxydable, elle a été commandée par la ville de Paris en 2008 pour rendre hommage à ses pompiers. L’aspect réfléchissant du matériau choisi nous rappelle ainsi les casques que portent ces héros de tous les jours. En elle-même, l’oeuvre pyramidale reproduit une tour d’exercice située la plupart du temps dans les casernes. Un joli hommage réfléchissant le quartier ainsi que la ville toute entière.

La Tour d’exercice
1 Rue Claude Debussy, 75017

5. La Quatrième Pomme, Franck Scurti

Est-ce un hommage au célèbre logo de la marque d’informatique ? Loin de là. Cette sculpture en acier poli représente bel et bien ce fruit, posé sur un piédestal en verre, entouré de 4 façades translucides et colorées. Mais l’histoire de cette oeuvre est bien plus intéressante. L’emplacement était au départ celui d’une autre statue, le Monument à Charles Fourier d’Émile Derré. Pendant la seconde Guerre Mondiale, cette sculpture en bronze a été démontée dans le cadre de la mobilisation des métaux en 1942. Seul le piédestal est resté. Après 2 rebondissements (l’un en 1969 et l’autre en 2007 lorsque deux statues y ont été installées illégalement), la Mairie de Paris s’empare du problème et ouvre un concours pour savoir ce qui remplacera officiellement l’oeuvre primaire. Ainsi est née cette pomme, clin d’oeil à la théorie des quatre pommes du philosophe.

La Quatrième pomme
120 boulevard de Clichy, à l’intersection avec a rue de Caulaincourt, 75018

6. L’Accueillant, Jean Dubuffet

L'Accueillant, Jean Dubuffet © lepublicnme
L’Accueillant, Jean Dubuffet © lepublicnme

Cette sculpture saura vous faire sourire par sa raison d’être. Haute de 6 mètres, elle est le résultat d’une maquette de l’artiste Jean Dubuffet, mort avant sa réalisation. Avec son ami, Le Bel costumé du jardin des Tuileries, elle devait être au départ installée dans l’une des ailes de la National Gallery of Art de Washington. Statue d’époxy peint au polyuréthane, ses couleurs vives sur ton blanc rendent ce personnage plus joyeux, en plus de son bras levé comme pour nous saluer. Et cela pour une raison précise : commandée par l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris, elle trône sur la terrasse de l’hôpital Robert-Debré située en face du service des enfants malades, comme pour les conforter.

L’Accueillant
Terrasse d’accueil de l’hôpital Robert Debré, 48 boulevard Sérurier, 75019

7. Le Pouce, César

Le Pouce, César © © 11h45
Le Pouce, César © © 11h45

Bon, là, on triche un peu. Car cette statue n’est pas située à Paris directement, mais sur le parvis de la Défense, à Puteaux. Néanmoins, cela ne lui enlève pas son côté étonnant. Si vous vous baladez dans ce quartier d’affaires, essayez de la trouver parmi tous ces grattes-ciels. Bien qu’elle mesure 12 mètres de hauteur, elle est parfois difficile à repérer. Représentant le pouce de l’artiste agrandi, cette statue de bronze n’est pas la seule représentation de son doigt : il en existe d’autres dans le monde, de tailles et de matières différentes, comme un pouce en marbre haut de 6 mètres en Arabie-Saoudite. On fait le tour des pouces ?

Le Pouce
La Défence, 92800, Puteaux

On espère que cet article vous aura donné goût à la recherche d’oeuvres d’art étonnantes nichées partout dans Paris. Car c’est en sortant des sentiers battus que l’on découvre la vraie âme d’une ville.

À lire également : Connaissez-vous cet édifice français unique au monde, résultat du travail d’un seul homme et classé monument historique ? 



Visite Guidée
Paris la nuit avec du brouillard

Le Paris du crime

Complet

News populaire