Un supermarché abandonné devenu haut lieu du street art

sowat-mausolee-street-art-paris-zigzag

Tout près de la Porte de la Villette se cache un véritable temple caché du street-art. Le « Mausolée », ancien supermarché Casino, est aujourd’hui un lieu de passage incontournable pour les amateurs de graff. Retour sur l’histoire de la seconde vie du gigantesque lieu qui était pourtant destiné à l’oubli.

graff-mausolée-paris-zigzag

Instagram @sowat_dmv

C’est donc dans le nord de Paris qu’a été trouvé ce lieu singulier, muré par la Mairie de Paris après son abandon. Ce sont deux artistes graffeurs du nom de Lek et Sowat qui ont fait cette heureuse découverte en août 2010. Ils n’ont pas tardé à investir les 40.000 mètres carrés du supermarché désaffecté au profit de leur passion.

mausolée-graff-paris-zigzag

Instagram @3615nevada

Ainsi, et pendant plus d’un an, les deux artistes ont recouvert les murs de ce terrain de jeu singulier dans le plus grand des secrets. Peu à peu quelques autres artistes et photographes chanceux ont été invités à rejoindre les festivités et c’est au total 40 personnes qui ont laissé libre court à leur talent pour exprimer leur culture underground.

mausolee-street-art-paris-zigzag

Instagram @tns_77

Actuellement, le Mausolée est un véritable musée du street art et un temple de l’exploration urbaine. On taira son adresse, n’oublions pas que le lieu est fermé au public

Crédit Photo à la une : Instagram @Sowat_dmv

À lire également :
La piscine Molitor se met au street art
Une street artist de 80 ans dans les rues de Paris