fbpx

Aux Abbesses, un promoteur immobilier affole les habitants du quartier

Place des Abbesses. DR
Par Camille Beau

Les habitants de Montmartre, et plus particulièrement du quartier des Abbesses, voient rouge. Depuis quelques semaines, un promoteur immobilier peuple le quartier de nouvelles constructions pour effectuer des ventes à la découpe. Certains locataires, pris dans le tourbillon, sont même contraints de quitter les lieux. Le coeur historique de Montmartre serait-il en danger ?

Un promoteur immobilier compulsif

Alors que le quartier était un coin préservé depuis des décennies, Montmartre fait désormais face aux spéculations financières. Découpes sauvages, appartements construits en une journée… Trois adresses historiques sont concernées par les nouvelles constructions du promoteur, dont la société a pignon sur rue depuis des années : aux 5 rue Houdon, 2 rue Robert-Planquette, et 13 rue Lepic. Ces derniers temps, il multiplie les affaires immobilières, jusqu’à épuiser, ou même jusqu’à faire fuir, les habitants du quartiers.

Agacés, les élus se rangent du côté des locataires qui subissent jour et nuit les travaux : “Impossible de laisser passer de telles pratiques. Nous menons une action résolue pour éviter les ventes à la découpe spéculatives, afin de protéger les locataires en place et de faire respecter le droit et les règles en vigueur”, a martelé Ian Brossat. Un point de vue partagé par Émile Meunier, élu du 18e arrondissement, qui s’est également exprimé sur le sujet : “Il ne respecte, en outre, aucune norme de sécurité”, s’est-il agacé avant d’ajouter : “Paris doit redevenir propriétaire de son foncier. Imposer les constructions qui lui semblent importantes.”

A lire également : Un banc nous rafraîchit quand la température dépasse les 25 degrés à Paris

 



Visite Guidée
Paris la nuit avec du brouillard

Le Paris du crime

Je m'inscris

News populaire