fbpx

Les terrasses chauffées interdites à Paris cet hiver

Par Kevin

À l’approche de l’hiver, les cafés-restaurants parisiens sont priés de ne pas installer de terrasses chauffées sous peine d’amende.

Le 31 mars dernier, la loi Climat et Résilience a imposé l’interdiction d’un système de chauffage ou de climatisation sur les terrasses non fermées. Toutefois, selon ce décret, les terrasses “couvertes et fermées sur leurs faces latérales par des parois solides reliées par une jointure étanche à l’air de la paroi supérieure” n’étaient pas concernées par cet interdiction.

Les terrasses chauffées passibles d’une amende de 3000 euros en cas de récidive 

Mais le 29 juillet dernier, un arrêté a ordonné à la mairie de Paris de supprimer cette exception. Pour Franck Delvau, le patron de l’Umih Paris Ile-de-France au Parisien “Pour les restaurateurs, ce n’est pas une bonne chose, a-t-il admis. Mais au vu du coût de l’énergie, cela aurait été compliqué de chauffer ces terrasses de toute manière.” En cas de non-respect de cette interdiction, les établissements s’exposent à une procédure de suspension ou de retrait de l’autorisation de leur terrasse et une amende de 1500 euros ou de 3000 euros en cas de récidive. De plus, les cafés-restaurants qui n’auront pas démonté leurs installations d’ici le 1er janvier 2023 devront s’acquitter d’une redevance auprès de la mairie.

Une interdiction qui s’inscrit dans le cadre du plan d’urgence pour la sobriété énergétique

Cette interdiction des terrasses chauffées s’inscrit dans le cadre du plan d’urgence pour la sobriété énergétique. Celle-ci se caractérise par une baisse des températures dans les bâtiments publics, une diminution de l’intensité ornementale et la lutte contre la précarité énergétique.

Image : Paris ZigZag.

Kevin Sonsa-Kini

À lire également : POURQUOI DE NOMBREUX PARISIENS VEULENT VIVRE À MONTRÉAL ?



Visite Guidée
Théâtre Robert Houdin

Le Paris des Magiciens

Je m'inscris

News populaire