fbpx

Paris, seul département d'Ile-de-France à perdre ses habitants

Par Lisa B

C’est prouvé ! Les Parisiens fuient la capitale et cela depuis plusieurs années. Un exode qui ne semble pas toucher les autres départements d’Ile-de-France, qui reste la région plus peuplée de l’Hexagone.

Paris perd ses habitants

D’après l’Insee, qui a rendu ses chiffres sur le recensement sur la période 2013-2019, les Parisiens se font la malle ! En 2019, la capitale comptait 2 165 423 habitants, contre 2 229 621 en 2013. Cette baisse se chiffre à -2,9% soit 64 198 personnes en moins à Paris intra-muros. Un exode jugé “assez lent mais persistant depuis cinq ans”, d’après le quotidien Le Parisien. Le mouvement serait d’ailleurs particulièrement marqué depuis 2014, soit bien avant la tendance des départs liés aux confinements… L’une des explications pourrait se trouver dans l’augmentation des prix de l’immobilier. Le prix moyen du mètre carré s’est envolé pour atteindre 11 000 euros selon le site SeLoger.

Des alentours qui ont la cote

Paris est le seul département d’Ile-de-France à connaître une baisse de sa population. Les autres, quant à eux, gagnent en habitants. La Seine-Saint-Denis décroche la palme de la hausse la plus importante avec +6% par rapport à 2013. Le Val-d’Oise enregistre également un beau score avec 38 000 nouveaux résidents sur cette même période, soit une hausse de 4,6%. La région reste malgré tout la plus peuplée, avec 19% de la population de la France Métropolitaine.

À lire également : Immobilier : quelles sont les villes les plus prisées d’Île-de-France ?



Visite Guidée
Paris la nuit avec du brouillard

Le Paris du crime

Complet

News populaire