Une décharge de déchets dangereux dans un parc aux portes de Paris !

50 000m3 de déchets dangereux, dont de l’amiante et du cyanure, sont entassés dans le parc des Hautes-Bruyères, sur la commune de Villejuif (Val-de-Marne). Cette décharge à ciel ouvert, constituée par des Roms, provoque la colère des élus locaux. 

Une décharge à ciel ouvert préoccupante

Amiante, gravats, ferraille, plomb ou encore cyanure. Telle est la liste non-exhaustive des déchets polluants, voire hautement toxiques, amoncelés depuis deux ans dans le parc des Hautes-Bruyères à Villejuif, dans le Val-de-Marne. Au total, cela représente pas moins de 50 000m3 de déchets en plein air, d’après les informations du Parisien.

La question est sur toutes les lèvres : comment est-ce possible ? Toujours selon les informations du Parisien et selon les propos de Pierre Garzon, maire de Villejuif, le site aurait été pris d’assaut par des personnes Roms et Moldaves. Ces dernières auraient profité de la suppression de la ligne de gardiennage, exécutée “dans le cadre des économies demandées aux chantiers du Grand Paris Express (situé juste à côté)”, pour venir s’y installer et entreprendre une “activité de décharge illégale”. 

Si les squatteurs ont été évacués en juin 2021, le site n’a connu aucune transformation depuis, provoquant les foudres des élus locaux, à l’instar de Pierre Garzon, maire de Villejuif, mais également de Vincent Jeanbrun, maire de L’Haÿ-les-Roses et conseiller régional ou encore de Michel Leprêtre, le président de l’agglomération Grand Orly Seine Bièvre, pour ne citer qu’eux. Leur crainte ? Notamment que les particules toxiques s’infiltrent dans la terre et viennent polluer la Bièvre en attendant qu’elles soient retirées du site.

Face à une situation stagnante et préoccupante, les élus ont décidé d’attaquer l’Etat en justice pour “exiger la dépollution des lieux et sa remise en état”. Ils sont, par ailleurs, soutenus par Corinne Lepage, ancienne ministre de l’Environnement. Le coût d’une tel chantier devrait s’élever entre 15 et 20 millions d’euros, seulement pour la dépollution du site. 

Crédit photo de Une : PradeepGaurs / Shutterstock.com – Image d’illustration

À lire également : Trois communes d’Ile-de-France ont été distinguées par un label environnemental 
Grand Paris Express : les déchets du chantier déversés en Normandie

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités