Le jour où le pont de Tolbiac a été percuté par un avion

pont de Tolbiac

En vous baladant sur le pont de Tolbiac vous avez peut-être remarqué une plaque commémorant un événement tragique et héroïque de la Seconde guerre mondiale : le jour où un avion français s’est échoué dans la Seine pour épargner les parisiens.

Construit en 1882, ce pont relie le 12ème et le 13ème arrondissement au niveau de la Bibliothèque François Mitterrand. Il porte le nom de la bataille de Tolbiac, une ville située près de Cologne où le roi Clovis battu les Alamans en 496. Mais le conflit qui marqua encore plus son histoire fut sans aucun doute la Seconde guerre mondiale, et particulièrement le 3 octobre 1943.

Plaque commémorative pont de tolbiac
Plaque commémorative sur le pont de Tolbiac © Wikipedia Commons / Mu

Ce jour là, 12 avions Boston III décollent d’une base anglaise avec pour mission de détruire des postes électriques : le but est de paralyser les transports des ennemis, qui s’apprêtent probablement à débarquer sur les côtes françaises. Pendant l’attaque du poste de Chevilly-Larue, l’un des avions est touché par la défense aérienne allemande, perd de l’altitude et commence à raser dangereusement les toits des habitations…

Plaque commémorative pont de tolbiac
Plaque commémorative sur le pont de Tolbiac © Wikipedia Commons / Mu

Afin de protéger les civils, le pilote dirige volontairement l’avion vers la Seine : il percute le pont de Tolbiac avant de s’abîmer dans le fleuve. En souvenir de cet acte héroïque, deux plaques rappellent “la mémoire des aviateurs français qui choisirent ici dans les eaux une mort certaine pour épargner Paris” ainsi que leurs noms “Lamy, Balcaen, Roussarie et Jouniaux”.

Crédit photo à la une : Le pont de Tolbiac au soleil levant © Jean-François Gornet

A lire également : Le jour où le 16ème arrondissement refusa d’être le 13ème

MAJ 04/22 AC

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités