visiteurs-paris-zigzag

Esprits fragiles et oreilles sensibles, abstenez-vous ! On passe aujourd’hui en revue le meilleur des insultes oubliées et peu communes qui ont fait le quotidien de nos ancêtres. Au contraire, adeptes de la joute verbale, voyez y une belle opportunité d’étoffer votre palette de jurons préférés, tout en légèreté et en panache.

Je te conchie ! 

Pour remplacer le traditionnel mais ennuyant “je t’emmerde”, on opte pour “je te conchie”, tiré du latin “concarare” qui signifie littéralement “je te souille avec des excréments”. Très imagé, simple et efficace.

Orchidoclaste 

Formé à partir du grec Orkhis : “testicules” et Klastos : “brisé”, on vous laisse deviner facilement le sens du mot lorsqu’il est tourné en insulte.

Mortecouille ! 

Si vous pensiez avoir trouvé rapidement la définition du mot, détrompez vous, il n’est pas question de testicules ici. Mortecouille est en effet censé marquer l‘étonnement courtois au détour d’une phrase. Exemple : “On m’a volé mes poules, mortecouille !

moyen-age-paris-zigzag

Sycophante 

Balance, cafteur et maintenant poukave, il existe bien des termes pour désigner les rapporteurs. Mais le plus classe demeure “sycophante”, il désignait en fait à l’époque de la Grèce Antique ceux qui rapportaient les méfaits des voleurs de fruits aux autorités.

Chiabrena

L’insulte médiévale par excellence, quand on traite quelqu’un de chiabrena, on l’insulte littéralement de “chiure de merde”. Un pléonasme, certes, mais qui fait son petit effet.

Arrière-Faix de Truie Larde

Alors là, ça, c’est vraiment pas gentil… Insulter quelqu’un d’arrière-faix de truie-larde c’est synonyme de déclaration de guerre ! Par arrière-faix, comprenez le placenta qu’on expulse après un accouchement, pas fou fou comme image. Mais la truie-larde désigne aussi une truie infestée de vermines. Bon appétit…

Flagorneur

Ancêtre du fayot, le flagorneur désigne ce petit garçon à lunettes qui a réponse à tout, toujours assis au premier rang bien sûr, on le connait bien celui-là !

flagorneur-paris-zigzag

Philistin

Pour bien affirmer sa supériorité avec condescendance, on peut insulter quelqu’un de philistin, c’est à dire de personne esclave de la mode et de l’apparence, fermée aux arts et aux lettres, autrement dit d‘inculte.

Chevalier de la rosette

Pendant le Moyen-Âge, à une époque où l’homosexualité était très mal vue et interdite, on qualifiait les concernés de “chevaliers de la rosette”… Mignon.

Coureuse de remparts 

Les mots ne manquent pas pour qualifier le “plus vieux métier du monde“. Mais le juron coureuse de remparts s’adresse aux chevronnées, à celles qui ont de l’expérience dans le domaine.

prostituées-moyen-age-paris-zigzag
Le transport des filles de joie de l’Hôpital – Musée Carnavalet

Crédit photo à la une : ©Gaumont Pathé

À lire également :
À quoi ressemblait Paris au Moyen-Âge ?
Que mangeaient les Parisiens au Moyen-Âge ?

 

 

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités