fbpx

Cette superbe cité médiévale fortifiée bâtie au XIIe siècle par les Templiers est l’un des Plus Beaux Villages de France

Village fortifié de La Couvertoirade © AdobeStock_Mike Workman
Par Melina

Nous revoici en Aveyron, région pour le moins riche en village médiévaux, non loin de Belcastel, véritable pépite sauvée des ruines, et de Conques avec ses 600 000 visiteurs par an. Et c’est au cœur du plateau du Larzac qu’est nichée cette cité fortifiée construite par les Templiers, et classée parmi Les Plus Beaux Villages de France.

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Cité emblématique des Templiers et des Hospitaliers

Ce sont mille ans d’Histoire et de légendes qui sommeillent et à travers lesquels on voyage lorsqu’on s’aventure dans les ruelles pavées de ce village de pierre classé depuis 1982 parmi Les Plus Beaux Villages de France. Des pierres qui racontent l’histoire des Templiers et des Hospitaliers qui y avaient, à tour de rôle, installé leurs commanderies. Ce sont les premiers, aussi appelés “moines soldats de l’Ordre du Temple” ou simplement “l’Ordre du Temple”, qui ont construit la cité au XIIe siècle, du fait des dons qu’ils avaient reçu ainsi que de la proximité des routes menant à la côte méditerranéenne et facilitant ainsi le voyage vers la Terre Sainte.

Remparts de la Couvertoirade © AdobeStock_Olivier Poncelet.jpg
Remparts de la Couvertoirade © AdobeStock_Olivier Poncelet.jpg

En effet, né de la chevalerie chrétienne médiévale, cet ordre religieux et militaire avait pour vocation la protection des pèlerins se rendant en Terre Sainte et la participation aux Croisades. Son pouvoir et ses possessions furent particulièrement importants aux XIIe et XIIIe siècles, jusqu’à leur tragique disparition le vendredi 13 octobre 1307, sur ordre du roi de France, Philippe IV le Bel, qui accusa les Templiers d’hérésie, d’idolâtrie et de sodomie. Tous furent arrêtés, emprisonnés, parfois torturés, et l’Ordre du Temple fut dissout quelques années plus tard par le Pape.

La Couvertoirade © AdobeStock_panosud360
La Couvertoirade © AdobeStock_panosud360

Leurs biens furent alors cédés aux Hospitaliers, qui devinrent les nouveaux seigneurs du village. Également connus sous le nom d’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, leur principal objectif était d’offrir des soins aux pèlerins malades ou blessés se rendant en Terre Sainte. Si les Templiers édifièrent le château au XIIe siècle, autour duquel se développa un bourg, les Hospitaliers quant à eux encerclèrent la cité de remparts au XVe siècle, notamment pour protéger la population et les ressources des attaques régulières et des pillages d’une bande de mercenaires appelée “Routiers”. Les Hospitaliers furent à leur tour chassés au cours de la Révolution, et la paix s’installa sur la région pendant près de deux siècles.

Un patrimoine parfaitement conservé

Situé dans le Parc Naturel Régional des Grands Causses, un territoire classé au Patrimoine Mondial de l’Humanité, le village médiéval, longtemps abandonné, est resté quasiment intact, ce qui le rend d’autant plus fascinant. La première chose que l’on découvre, ce sont les Remparts des Hospitaliers et leurs impressionnantes portes d’entrée, parfaitement conservés et classés Monument Historique depuis 1895. Puis, en déambulant à travers les ruelles étroites, le charme opère devant les maisons caussenardes traditionnelles avec leur toit en lauzes, le four banal du XIVe siècle, abandonné depuis les années 1950 puis remis en état par un habitant et régulièrement utilisé pour cuire du pain et des spécialités locales, les hôtels particuliers, les échoppes d’artisans, ou encore le moulin à vent de Redounel, perché sur sa colline.

Moulin de Redounerl - La Couvertoirade © Wikimedia Krzysztof Golik
Moulin de Redounerl – La Couvertoirade © Wikimedia Krzysztof Golik

L’église Saint-Christophe, construite aux XIIe-XIIIe siècles en partie dans le rocher, et classée Monument Historique comme son cimetière, mérite elle aussi le détour avec ses clefs de voûte ornées de la croix des Chevaliers de l’Ordre de Malte, nouveau nom des Hospitaliers après que l’empereur Charles Quint leur a donné l’île de Malte en 1530. Et bien sûr, il y a le Château Templier, avec son donjon roman. Bâti sur un promontoire rocheux et classé lui aussi depuis 1945, il est l’unique château templier de France.

La Couvertoirade, l’un des Plus Beaux Villages de France

Ce que l’on peut assez facilement constater également c’est l’importance de l’eau, qui est d’ailleurs surnommée “l’or bleu des Causses”. Et pour cause, ce territoire calcaire est fissuré du fait de l’érosion, si bien que l’eau s’infiltre sous la terre et ne reste pas en surface. De tout temps, il fut donc essentiel de créer et de préserver des points d’eau. C’est pourquoi on peut également observer, dans le village, “le don de l’eau” : un évier aménagé directement dans les remparts et alimenté par une citerne, qui permettait aux pèlerins et autres voyageurs en période de guerre de se ravitailler tout en demeurant à l’extérieur du village.

Lavogne - La Couvertoirade © AdobeStock_ataly.jpeg
Lavogne – La Couvertoirade © AdobeStock_ataly.jpeg

Autre spécificité du patrimoine de l’Aveyron : ses lavognes, dont la plus grande du Larzac se trouve à proximité de La Couvertoirade. Il s’agit de mares artificielles en forme de cuvette permettant aux troupeaux qui pâturent sur les plateaux, où l’eau se fait très rare, de s’abreuver. Fascinant par son architecture, son charme et son histoire, le village médiéval de La Couvertoirade est un lieu unique qui nous fait voyager à travers le temps. Pas étonnant qu’il ait servi de décor de cinéma pour des scènes du film d’aventure Cartouche, avec Jean-Paul Belmondo, réalisé par Philippe de Broca et sorti en 1962. Le village est également un point de départ idéal de randonnée, notamment avec le GR71, appelé le “Sentier Templier et Hospitalier” qui traverse le Parc Naturel Régional des Grands Causses et quelques villages typiques. Une balade ressourçante, à combiner avec la visite du Château Templier, désormais privé et qui, ça tombe bien, rouvre ses portes au public dès le mois d’avril et jusqu’en octobre !

Pour préparer votre visite à La Couvertoirade, c’est par ici !

À lire également : Ce sublime village troglodytique face au plus haut viaduc du monde est l’un des Plus Beaux Villages de France

Photo en Une : Village fortifié de La Couvertoirade © AdobeStock_Mike Workman

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Mélina Hoffmann



Visite Guidée
Le Marais Paris

Le Marais hors des sentiers battus

Je m'inscris

News populaire