fbpx

Ce village médiéval et ses "demoiselles" se trouvent à proximité d'une célèbre station de ski !

Facebook : Département des Alpes-Maritimes
Par Julien Mazzerbo

Au cœur des Alpes-Maritimes dans la haute vallée du Var, ce village de caractère jouit d’un cadre imprenable, situé aux limites du parc naturel du Mercantour. A quelques kilomètres seulement de la station de Valberg (2066 m), partez à la découverte d’un lieu pittoresque dont le paysage se métamorphose au gré des saisons.

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Cadre intemporel

Les origines de Péone remontent au XIe siècle : son nom provient de pigona ou pedonas qui signifie “hauteur, rocher” en lien avec ses deux pics rocheux, les fameuses “demoiselles“, qui surplombent le village. Celui-ci se trouvait en hauteur avant de déplacer son centre au pied de la montagne entre le XIVe et le XVIe siècles. Péone comportait un château au sommet des “demoiselles” dont il reste quelques vestiges ainsi que ceux d’une enceinte destinée à protéger le village : en 1391, le hameau des montagnes est le théâtre d’affrontements entre les villageois et une communauté environnante qui se disputent des pâturages. Péone est pillé et incendié et son château détruit.

Péone © Département des Alpes-Maritimes
Péone © Département des Alpes-Maritimes

inscription

Haut lieu de l’artisanat 

Le village ne dépérit pas et se développe au fil des siècles : l’église Saint Arige et Saint Vincent est reconstruite en 1550 et en 1761 et traverse le temps sans sourciller. Cordonnier, maréchal-ferrant, tisserand, fabrique de draps… Les artisans et les commerces sont nombreux à la Révolution française et le village devient célèbre pour ses tissages en laine blanche, prélevée sur la brebis Mourérous que l’on surnomme la “Rouge de Péone”. Par ailleurs, deux reines tirent leurs origines de Péone : Julie Clary, épouse de Joseph Bonaparte, roi d’Espagne et de Naples et frère aîné de Napoléon, et Désirée Clary, épouse de Charles XIV Jean, roi de Suède.

Péone © Mercantour Secret
Péone © Mercantour Secret
Façade de l'église de Péone © Flickr
Façade de l’église de Péone © Flickr

Un village au charme pittoresque

Aujourd’hui, le visiteur peut déambuler dans les vieilles ruelles parsemées de maisons médiévales traditionnelles de montagne, préservées et au charme pittoresque. Vous serez surpris par la proximité de ces dernières : cette tactique de construction permettait au village de rester alerte en cas d’attaque. Passages voûtés, colombages, escaliers anciens, façades en trompe-l’œil… Le patrimoine de Péone transportera le visiteur dans une autre époque, qui pourra accéder au village depuis un ponton surplombant le torrent du Tuébi. Last but not least : n’oubliez pas de déguster les agnocous, les fameuses pâtes de Péone !

Péone © Flickr
Péone © Flickr
Péone © Brodyaga
Péone © Brodyaga

A lire également : Ce superbe village médiéval perché attira tant d’artistes qu’il fut surnommé “le Montmartre de la Côte d’Azur” ! 

Image à la une : Péone © Département 06

Sources : Facebook : Département des Alpes-Maritimes

Julien Mazzerbo

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l



Visite Guidée

Le Ventre de Paris

Je m'inscris

News populaire