fbpx

Savez-vous combien de fresques de street art compte le 13e arr. de Paris ? Cette carte les répertorie !

Street art Paris 13 © GraffitiStreet
Par AxelleC

Depuis quelques années, des fresques de street art monumentales colorent le 13e arrondissement de Paris, en particulier les grands immeubles autour du boulevard Vincent Auriol. La mairie et les galeries d’art locales ont en effet offert ici un superbe terrain de jeu à des artistes de renommée mondiale, faisant du quartier un vrai musée à ciel ouvert ! Savez-vous combien on y dénombre d’oeuvres ? Pour vous aidez, sachez qu’une carte les répertorie : on vous en dit plus ce projet pharaonique, et on vous présente nos 10 oeuvres préférées

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Une carte dédiée au street art

Il n’y a qu’à emprunter la ligne 6 du métro pour se rendre compte en traversant le 13e arrondissement dans sa partie aérienne qu’il est peuplé de gigantesques oeuvres de street art. Combien exactement ? Cette carte répertorie pas moins de 160 fresques ! Elle a été élaborée par le site Trompe l’Oeil, le portail mondial de l’art mural, qui recense un maximum d’oeuvres à travers le monde. Elle vous permettra de faire de superbes balades dans le quartier (à moins que vous ne souhaitiez le visiter avec nous en cliquant ici ?) pour en prendre plein la vue !

Carte street art Paris 13 © Trompe l'Oeil
Carte street art Paris 13 © Trompe l’Oeil

Les fresques à ne pas louper

En attendant, voici un tour d’horizon de nos 10 oeuvres préférées à voir dans le 13e arrondissement.

1. “Dr House” par Invader

Sur la façade de l’hôpital Pitié-Salpêtrière, au 59 boulevard Vincent Auriol, on reconnaît le style emblématique des mosaïques d’Invader. Ici, il a choisi Dr House en s’inspirant du lieu bien sûr, sans oublier sa touche personnelle : un petit Space Invader qui porte le stétoscope en haut de la fresque.

Dr House - Envahisseur
Dr House – Invader Crédit : @invaderwashere (Instagram)

2. “Madre Secular 2” par INTI

Un peu plus loin, au 81 boulevard Vincent Auriol, se trouve une fresque mythique de la Vierge Marie. Elle a été réalisée par l’artiste chilienne Inti, qui nous offre là une représentation laïque de la Madone. On remarque plusieurs symboles mêlant nature et science : la fameuse pomme de Newton dans ses mains, des étoiles et planètes, et un collier de crânes. C’est la deuxième fresque d’une trilogie initiée à Marseille et qui se termine à Lisbonne !

Mère laïque 2 - Inti
Madre Secular 2 – Inti Crédit : Galerie Itinerrance

3. “Étreinte et lutte” par Conor Harrington

À la même adresse, vous découvrirez une oeuvre de l’artiste irlandais Conor Harrington, connu pour son style entre réalisme et peinture classique, mais aussi pour ses représentations d’échanges politiques, de discussions et de débats. Dans celle-ci, il nous laisse imaginer la nature de la relation entre ces deux hommes face à face, avec un certaine ambiguïté

Etreinte et Lutte - Conor Harrington
Etreinte et Lutte – Conor Harrington Crédits : @albertmasewill (Instagram)

4. David de la Mano

Au 4 rue Jenner, une oeuvre sans titre de l’artiste espagnol David de la Mano représente de grandes silhouettes humaines qui se regroupent jusqu’à devenir une seule masse noire formant un visage de profil. Il a ainsi souhaité montrer sa propre vision de l’évolution d’un groupe, avec un équilibre parfait, prouvant que l’on peut construire quelque chose de plus grand à plusieurs.

Sans titre - David de la Mnao
Sans titre – David de la Mano Crédit : @stefitude (Instagram)

5. “La Camargue” – Victorien Liria (Maye)

Direction le 131 boulevard Vincent Auriol : l’artiste Maye met en valeur sa région natale et plus généralement le sud de la France. Inspiré de ses souvenirs, ce personnage longiligne tient un cavalier camarguais chevauchant un flamant rose, un trident utilisé pour guider les taureaux, une bombe d’aérosol d’où sortent des papillons, avec des fleurs sur sa barbe et des abeilles sortant de son chapeau.

La Camargue - Maye
La Camargue – Maye Crédit : @milanpoyet (Instagram)

6. “Liberté, égalité, fraternité” par Frank Shepard Fairey (Obey)

L’une des fresques les plus connues de Paris se trouve sans doute au 141 Boulevard Vincent Auriol. C’est celle de l’artiste américain Shepard Fairey, plus connu sous le pseudo Obey ! Il a créé et offert cette œuvre au lendemain des attentats du 15 novembre, pour montrer sa solidarité envers les victimes, leurs proches, et tous les Français. On y voit une Marianne moderne avec le drapeau tricolore français en fond.

Liberté, Egalité, Fraternité - Obey
“Liberté, Egalité, Fraternité” – Obey Giant Crédit : Galerie Itinerrance

7. “L’amour ne nous déhcirera pas” par D*Face

Au 10 Place Pinel se trouve la toute première fresque de D* Face à Paris : elle représente un couple façon années 50, avec une femme accrochée au cou d’un homme au visage de mort. L’artiste voulait désigner quelque chose qui parle à tous : les amours passées, qui continuent de nous accrocher…

L'amour ne nous séparera pas - D*Face
L’amour ne nous déchirera pas – D* Face Crédit : @dface_official

8. “Portrait d’Evelyn Nesbit” par Btoy

Aau 3 rue Esquirol vous ne pourrez pas rater cet immense portrait rendant hommage à Evelyn Nesbit, danseuse de revue et actrice américaine, représentant l’idéal féminin au début du XXème siècle. L’artiste espagnole engagée BToy rend en effet hommage aux grandes figures féminines de l’Histoire, tout en nous invitant à réfléchir sur leur place dans la société.

Evelyn Nesbit - BToy
Evelyn Nesbit – BToy Crédit : Galerie Itinerrance

9. “Revêtement” par D*Face

Voici l’oeuvre que nous avons choisie pour illustrer cet article : un portrait de femme de 25 mètres de haut située sur la façade du 155 Boulevard Vincent Auriol. Cette bande dessinée a été réalisée avec un magnifique panaché de bleu, sauf ses lèvres qui sont d’un rouge vif et attirent l’attention. Qui est-elle ? Elle reste plutôt mystérieuse pour nous…

Renégat - D*Face
Turncoat – D*Face Crédit : @dface_official (Instagram)

10. “William Saroyan” par Cryptik

On termine en beauté avec une œuvre de Cryptik, un artiste adepte de calligraphie et de spiritualité. Sur la façade du 171 Boulevard Vincent Auriol, ses inscriptions représentent un poème de l’écrivain William Saroyan. Pour le lire et découvrir sa signification : rendez-vous dans la librairie gourmande Maruani qui se trouve au rez-de-chaussée !

William Saroyan - Cryptik
William Saroyan – Cryptik Crédit : Galerie Itinerrance

inscription

Crédit photo de une : Street art Paris 13 © GraffitiStreet

A lire également : Découvrez les plus belles oeuvres de street art de la Butte aux Cailles grâce à cette visite guidée insolite !

A. C.



Visite Guidée
Théâtre Robert Houdin

Le Paris des Magiciens

Complet

News populaire