• Offrez la box visite insolite
    Un cadeau ludique et culturel !

Que reste t-il des Templiers à Paris ?

Rue_Vieille-du-Temple
  • Offrez la box visite insolite
    Un cadeau ludique et culturel !

Le quartier du Marais ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui sans les Templiers. Il leur aura fallu plus d’un siècle pour transformer cette zone marécageuse en de véritables cultures maraîchères, et ainsi engager la construction de leur fameux Temple. Disparus depuis plusieurs siècles, les Templiers ont néanmoins marqué la capitale d’une empreinte indélébile.

Paris : siège européen de l’ordre des Templiers

Fondé en 1118, l’ordre des chevaliers de la milice du Temple doit protéger les pèlerins chrétiens sur le chemin de Jérusalem. Grâce aux dons des pèlerins, en 1140 les Templiers achètent de vastes terrains marécageux et s’installent à Paris (à l’emplacement de l’actuel Marais). Un siècle plus tard, ce domaine fermé d’un enclos est devenu une véritable cité fortifiée au cœur de la ville, qui compte environ 4000 habitants. L’enclos est dominé par une tour de guet et un pont levis constitue la seule voie d’accès au Temple.

enclos-temple-paris

Une puissance qui fait des envieux

Dotés d’un sens aigu du commerce, les Templiers développent un système de dépôt bancaire international qui accroît leur richesse. Mais au début du 14e siècle, le roi Philippe le Bel ne peut plus tolérer cet Etat dans l’Etat et démantèle l’Ordre, pourchassant, condamnant et exécutant les Templiers. Le dernier Grand Maître, Jacques de Molay, sera d’ailleurs brûlé vif sur l’Ile aux Juifs (actuel square du Vert Galant) comme en témoigne aujourd’hui une plaque commémorative.

plaque-jacques-molay

De discrets vestiges

Il faudra attendre encore 2 siècles (1667) pour que les fortifications de l’enclos soient détruites. Et c’est au 19e siècle – alors que Paris est en pleine transformation par Napoléon et Haussmann – que le donjon disparaîtra à jamais. Il laisse sa place à la Mairie du 3arrondissement, devant laquelle aujourd’hui on peut voir un tracé bleu au sol qui dessine les anciens contours du Temple. Enfin, la rue du Temple, le métro Temple et le carreau du Temple sont autant d’hommages rendus aux Templiers.

traces-temple

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur les Templiers, mais aussi les alchimistes, les Rose-Croix et autre sociétés mystérieuses, participez à notre visite en cliquant ici !

Article du 11 octobre 2017

Facebook
Twitter
Google+