fbpx

La petite histoire de la Flamme de la Liberté

Par Virginie

Située à l’entrée du pont de l’Alma, la Flamme de la Liberté est un monument emblématique du 16ème arrondissement de Paris. Depuis l’accident qui causa la mort de Lady Diana Spencer, elle est devenue un lieu de commémoration.

Origine du projet

Offerte par les Etats-Unis en 1989, la Flamme de la Liberté est la réplique exacte de celle qui culmine en haut de la statue de la Liberté à New York. C’est en remerciement de la restauration de cette dernière, accomplie par deux entreprises françaises, et en signe de l’amitié franco-américaine que l’International Herald Tribune a fait faire puis a offert cette flamme à la Ville de Paris. Pour financer la construction de la sculpture, le quotidien américain édité à Paris a lancé un appel de fonds international.

Installée devant l’entrée ouest du tunnel du pont de l’Alma, la Flamme mesure 3,5 mètres et est constituée d’une structure en cuivre doré qui repose sur un socle en marbre gris et noir. Ce socle porte une plaque commémorative sur laquelle est inscrite :

« Flamme de la Liberté. Réplique exacte de la flamme de la statue de la Liberté offerte au peuple français par des donateurs du monde entier en symbole de l’amitié franco-américaine. A l’occasion du centenaire de l’International Herald Tribune. Paris 1887-1987. »

L’accident de voiture de Diana Spencer

Le 31 août 1997, la princesse de Galles, Diana Spencer, est de passage à Paris. Prise en chasse par des paparazzis, elle trouve la mort dans un accident de voiture survenu dans le tunnel du pont de l’Alma. Lady Diana étant une personnalité très appréciée, la Flamme de la Liberté devient rapidement (dès le lendemain de l’accident) un lieu de commémoration pour la princesse. Des milliers de fleurs, de messages, poèmes ou de photographies sont déposés au pied de la Flamme. Encore aujourd’hui, la sculpture de la Flamme est régulièrement nettoyée des graffitis en l’honneur de la princesse qui s’ajoutent chaque semaine dessus.

Une semaine après l’accident, le chanteur Elton John, très proche de Lady Diana, reprend la chanson Candle in The Wind (« Une bougie dans le vent ») en l’honneur de la princesse. Depuis, la Flamme de la Liberté est devenue, selon l’Office du tourisme de Paris, la « stèle commémorative à la Princesse Diana ».

En juin 2019, le Conseil de Paris vote le nom de « Place Diana » pour l’espace où se dresse la Flamme.

Virginie Paillard 

A lire également :

Où se cachent les six statues de la Liberté parisiennes ?
Quand la statue de la Liberté se trouvait dans le 17ème arrondissement



Visite Guidée
Le Marais Paris

Le Marais hors des sentiers battus

Je m'inscris

News populaire