fbpx

La troupe de danseurs du Lido est vent debout contre le projet de transformation du cabaret

Par Virginie

Samedi, une vingtaine de danseurs du Lido s’est regroupée, avenue des Champs-Elysées, pour protester contre le plan de transformation du cabaret.

« le Lido, c’est Paris »

C’est une nouvelle qui avait attristé toute la capitale : après 75 ans d’existence, le Lido va fermer ses portes  pour devenir une salle de spectacles musicaux du groupe Accor. Pour manifester leur mécontentement, environ 25 danseuses et danseurs du Lido ont décidé d’organiser une action devant le cabaret. Samedi, les « Bluebells Girls » et les « Lidoboys » se sont regroupés en tenant des pancartes : « le Lido, c’est Paris » ; « Lido = Cabaret » ; « Contre la mort du Lido »…

Les danseurs ont également profité de cet instant de manifestation pour faire signer aux passants intrigués la pétition contre la transformation de leur cabaret. D’autres danseurs du Moulin Rouge, autre institution de la nuit parisienne, se sont joints au mouvement en soutien.

Même si cet évènement a attiré beaucoup de curieux et de soutiens, les danseurs du Lido restent pessimistes : « On est dans le témoignage, on sait très bien ce qui va se passer, et qu’on ne pourra pas l’empêcher. Mais il ne faut pas que cela se passe dans l’anonymat. » lance Ludovic Herveou, délégué syndical CGT à nos confrères du Figaro. L’avenir des salariés sera fixé le 12 août, à l’issue des négociations, mais le groupe Accor a déjà annoncé qu’il supprimera la quasi-totalité des 184 postes actuels au Lido.

Photo : Twitter @DenisGravouil

Virginie Paillard

A lire également :

Une mobilisation et une pétition lancées pour sauver le Lido !
Le Lido, mythique cabaret des Champs-Elysées tire sa référence

 



Visite Guidée
Paris la nuit avec du brouillard

Le Paris du crime

Je m'inscris

News populaire