fbpx

Les 20 quartiers où se concentrent les plus riches à Paris

Par Cyrielle

L’Observatoire des inégalités a publié en juin son tout premier Rapport sur les riches en France. L’institution, qui a fixé le seuil de la richesse en France à 3 470 euros par mois pour une personne seule après impôts et prestations sociales, considère que 5 millions de Français, soit environ 8,2 % de la population, sont riches. Parmi eux, 1% de la population perçoit plus de 15 000 euros par mois en moyenne.

Mais ce rapport qui entend dresser un portrait des riches en France s’intéresse aussi au lieu d’habitation des plus fortunés : les Français considérés comme les plus riches habitent-ils massivement à Paris ? Et dans quels arrondissements retrouve-t-on les plus grosses fortunes de Paris ?

10% des Français les plus riches habitent dans Paris intra-muros

Comme on pouvait s’y attendre, Paris concentre une large part des foyers considérés comme « riches » par l’Observatoire des inégalités : 10% d’entre eux vivent dans Paris intra-muros, tandis que le chiffre grimpe à 21% pour les foyers « super-riches », c’est-à-dire le 1% de la population qui concentre le plus de richesses.

L’Observatoire des inégalités s’est également attaché à localiser les quartiers parisiens où se concentrent les foyers disposant des revenus les plus élevés. Pour ce faire, l’institution a repris les îlots de l’Insee afin de diviser les arrondissements parisiens en petits quartiers de quelques milliers d’habitants. Ce sont près de 2 000 quartiers de la capitale qui ont ainsi été étudiés afin de faire ressortir les 20 quartiers les plus riches.

11 quartiers sur 20 sont dans le 7e arrondissement

Et, sans surprise, ce sont des quartiers des 7e, 16e, 8e et 6e arrondissements qui surpassent tous les autres en terme de niveau de vie moyen pour ses 10% d’habitants les plus riches. Le 7e arrondissement l’emporte haut la main avec 11 quartiers sur 20 dans le classement, devant le 16e (5 quartiers) et le 8e (2 quartiers). Les 6e et 17e arrondissements ferment la marche dans le top 20 avec un quartier chacun.

Loin devant les autres, c’est ainsi le quartier situé entre les Invalides et la tour Eiffel qui concentre le plus de foyers riches et super riches : dans ce quartier de l’arrondissement du Gros Caillou, le seuil d’entrée parmi les 10% les plus aisés est de « 210 140 euros par an (un peu plus de 17 500 euros par mois) », d’après l’Observatoire. 

Les banlieues résidentielles de Paris, dans l’ouest notamment, concentrent également une grande partie des populations les plus aisées : Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), Saint-Cloud (Hauts-de-Seine), Saint-Mandé (Val-de-Marne), Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), Maisons-Laffitte (Yvelines), Sèvres (Hauts-de-Seine) et Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) font ainsi partie des villes concentrant le plus de richesses.

À lire également : Les plus beaux quartiers inaccessibles au commun des mortels



Visite Guidée
Le Passage des Panoramas à Paris

Les plus beaux passages couverts

Je m'inscris

News populaire