fbpx

Voici à quoi ressemblera le nouvel intérieur de la cathédrale Notre-Dame de Paris

Par Romane Fraysse

Les projets de réaménagement intérieur et liturgique présentés par le clergé le 9 décembre dernier ont été validés par la Commission nationale du patrimoine et de l’architecture. Seules deux propositions ont été refusées : la dispersion de statues de saints dans tout l’édifice et l’aménagement d’un espace de prière dans le chœur. À quoi ressemblera donc le nouvel intérieur de la cathédrale la plus connue de Paris ? On vous dit tout !

De l’art contemporain parmi les tableaux anciens

Deux ans et demi après l’incendie qui a ravagé la célèbre cathédrale, les projets se multiplient pour lui redonner peau neuve avant sa réouverture au public en 2024. Tout d’abord, le parcours au sein de l’édifice va changer : l’entrée se fera par le portail central, et les visiteurs poursuivront leur chemin autour d’un axe central épuré entre la nef et le chœur. Cet axe liturgique sera conçu par le même créateur que pour le baptistère, l’autel et le tabernacle.

Un grand nettoyage sera aussi fait dans les 24 chapelles de la cathédrale, dont les confessionnaux en bois datent parfois de l’époque de Viollet-le-Duc. Ces derniers seront retirés et pourraient laisser place à des œuvres contemporaines mises en dialogue avec les Mays, des tableaux d’autel datant du XVIIe siècle. Néanmoins, la commission refuse que les statues de saints en sortent. Elle s’est aussi opposée à « un espace de prière prévu dans le chœur, en raison de la fragilité du sol » jugeant qu’il « pourrait être abîmé par le passage des fidèles et des touristes ». Pour d’autres propositions, elle émet des réserves. Le clergé prévoit notamment de projeter des phrases bibliques en plusieurs langues sur les murs de l’édifice, ou encore de remplacer les chaises séculaires par des bancs à roulettes dotés de lumignons.

De nombreuses nouveautés sont ainsi à attendre, mais la commission tient à rassurer le public : « Toutes les œuvres se trouvant dans la cathédrale antérieurement à l’incendie y resteront présentées ». Malgré tout, certaines personnalités critiquent fortement ce réaménagement qui « dénature entièrement le décor et l’espace liturgique », demandant à ce que l’œuvre de Viollet-le-Duc soit respectée.

À lire également : Pourquoi le toit de Notre-Dame est-il peuplé d’étranges créatures ?



Visite Guidée
Paris la nuit avec du brouillard

Le Paris du crime

Je m'inscris

News populaire