fbpx

Cette superbe piscine art-déco attire plus de 200 000 visiteurs chaque année, pourtant on ne s'y baigne pas !

Musée La Piscine de Roubaix
Par Melina

Certains lieux sont complètement insolites par leur histoire, leur localisation, leur existence que l’on ne soupçonne parfois même pas comme cette extraordinaire bibliothèque parisienne pourtant située aux abords du plus prestigieux jardin de la capitale… Et, quelques fois, c’est ce que l’on y découvre en pénétrant à l’intérieur qui nous surprend. C’est le cas de cette incroyable piscine qui, on peut le dire, ne ressemble à aucune autre ! Et si elle attire chaque année plus de 200 000 visiteurs, ce n’est pourtant pas pour faire quelques longueurs mais pour une tout autre raison des plus surprenantes !

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Une ville d’art et d’histoire qui a connu son heure de gloire

Reconnue Ville d’art et d’histoire depuis 2001 pour la richesse de son patrimoine culturel et architectural, cette commune des Hauts-de-France s’est notamment illustrée comme l’une des capitales mondiales du textile, plus particulièrement avec  la laine, du XIXème au milieu du XXème siècle. À cette époque, la ville était alors surnommée “ville aux mille cheminées”, en référence aux cheminées des nombreuses usines dispersées dans la ville. On peut d’ailleurs encore en observer quelques-unes.

Musée La Piscine de Roubaix façade extérieure
Façade extérieure du Musée La Piscine de Roubaix © Flickr European Creative Cities

Entrée intérieure Musée Piscine Roubaix
Entrée intérieure du Musée La Piscine de Roubaix © Flickr Philippe[s] de l’Escalier

En 1911, la ville accueillit même l’Exposition internationale du textile. Une période de grande prospérité à laquelle a succédé, dans les années 1970, une phase de désindustrialisation massive, principalement causée par la crise du textile qui avait permis le développement et l’urbanisation de la ville. L’apparition des textiles synthétiques finit même par avoir raison de sa dernière usine, la Lainière, qui a définitivement fermé ses portes au début des années 2000.

inscription

Ceci n’est pas une piscine !

Du côté de son architecture, la ville compte plusieurs monuments classés ou inscrits au titre des Monuments Historiques. C’est le cas de plusieurs de ses églises dont la plus ancienne de la ville, l’église Saint-Martin, bâtie à la fin du IXème siècle. Certains bâtiments industriels tels que l’usine textile, la Teinturerie et autre filature de coton et de laine sont aussi concernés. Sans oublier le Palais de justice, et l’Hôtel de ville, édifié par l’architecte et membre de l’Académie des beaux-arts Victor Laloux, à qui l’on doit notamment l’ancienne gare d’Orsay qui abrite aujourd’hui le célèbre musée.

Piscine de Roubaix 1932
Piscine de Roubaix lors de son ouverture en 1932 © Flickr Jan Sluijter

Située à 11 kilomètres de Lille, cette ville du Nord de la France est également connue pour… sa piscine municipale ! Mais inutile d’enfiler votre maillot de bain, vous n’en aurez pas besoin si vous vous y rendez, car le lieu n’a plus du tout vocation à faire trempette ! À son ouverture, en octobre 1932, tandis que les populations ouvrières de la ville vivaient alors dans des conditions difficiles, cette piscine olympique fut conçue comme “un sanctuaire de l’hygiénisme”. Au-delà d’une piscine, il s’agissait d’un véritable lieu de vie et de rencontres, et même le principal de l’époque ! Les différentes classes sociales cohabitaient dans les étages où l’on trouvait le « réfectoire des nageurs », mais aussi un salon de coiffure, de manucure et de pédicure, des bains de vapeur ou encore une laverie industrielle.

Un lieu à l’architecture art-déco remarquable

Le lieu est incroyable, de toute beauté, et offre une atmosphère toute particulière à laquelle on est loin de s’attendre en poussant les portes d’une piscine municipale. Et s’il ne remplit plus sa fonction initiale, le bâtiment a néanmoins conservé son style art déco des années 1920-1930, avec ses lignes géométriques, ses formes élégantes et ses motifs décoratifs. On est ébloui par cet agencement spatial propre aux abbayes cisterciennes dont s’est inspiré son architecte Albert Baert.

Vue d'ensemble Musée Piscine de Roubaix
Vue d’ensemble du Musée La Piscine de Roubaix © Flickr Martok

On a ainsi le sentiment de se trouver dans une chapelle éclairée de vitraux où le long bassin, dont les bords sont ornés d’une mosaïque à décor marin, occupe la nef. De petites cabines sont réparties sur deux étages parsemés de verrières qui encadrent ce-dernier, et un magnifique jardin intérieur marque le passage de l’extérieur à l’intérieur. On est bien loin de nos souvenirs de cours de natation du collège !

La Piscine de Roubaix, lieu d’art et d’histoire

La fragilité de la voûte a malheureusement entraîné la fermeture de la piscine en 1985, au grand regret des habitants de Roubaix. Fort heureusement, le lieu a échappé à la destruction et fut réhabilité en 2001 en Musée d’art et d’industrie par Jean-Paul Philippon. Officiellement baptisé La Piscine – Musée d’Art et d’Industrie André Diligent, plus couramment La Piscine ou le Musée de la Piscine, on peut désormais admirer autour de son bassin, entre autres, les collections d’œuvres d’art auparavant abritées par le Musée d’art et d’industrie de Roubaix qui avait quant à lui fermé au public en 1940.

Musée La Piscine de Roubaix galerie du grand bassin
Musée La Piscine de Roubaix, galerie du grand bassin © Flickr Pit Spielmann
Musée La Piscine de Roubaix céramiques
Céramiques du Musée La Piscine de Roubaix © Flickr Monceau

Agrandi en 2018, le musée s’ouvre à présent sur trois nouveaux espaces qui offrent une incursion dans l’Histoire de la ville. Sculptures, peintures, textiles, céramiques et autres objets industriels se partagent 11 000 mètres carrés au total ! L’ancienne piscine en plein air constitue aujourd’hui la Cour centrale. Recouverte de verre, elle abrite désormais une partie des collections du musée. La Piscine est sans aucun doute l‘un des plus beaux et surprenants musées de la région, ce qui lui vaut d’accueillir plus de 300 000 visiteurs par an. Un petit tour “à la piscine” s’impose donc lors d’un séjour dans la région !

Musée La Piscine
23, rue de l’Espérance
59100 ROUBAIX
Tarifs et horaires d’ouvertures par ici !

À lire également : Après de longs travaux de rénovation, cette magnifique piscine Art déco de 1934 rouvre ses portes à Paris !

Image en Une : Musée La Piscine de Roubaix © Flickr Sébastien Kaikinger 

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Mélina Hoffmann



Visite Guidée
Théâtre Robert Houdin

Le Paris des Magiciens

Complet

News populaire