luca-giordano-paris-zigzag

Pour la première fois en France, le peintre napolitain Luca Giordano tient sa rétrospective et ça se passe au Petit Palais jusqu’au 23 février.

L’exposition chrono-thématique démontre l’incroyable virtuosité de Luca Giordano (1634-1705) autour de 90 oeuvres provenant de prêts exceptionnels du musée napolitain Capodimonte, des églises de la ville et du musée du Prado. Connu pour ses pastiches de Raphaël et du Titien, l’artiste se démarque par un style qui fait la synthèse des différents courants stylistiques de l’époque.

giordano-petit-palais-paris-zigzag

Son travail s’apparente en ce sens à une frise chronologique de l’histoire de l’art et des courants qui ont marqué l’Europe du XVIème siècle. Cette “capacité à intégrer les innovations de son temps” dans ses peintures,  l’exposition la démontre avec brio en croisant les oeuvres de Luca Giordano à ses contemporains. Des œuvres fougueuses où la sensualité d’un Titien se mêle au ténébrisme d’un Jusepe de Ribera.

“Luca Giordano – Le triomphe de la peinture napolitaine ” – Petit Palais
Avenue Winston Churchill, Paris 8
Jusqu’au 23 février

Image à la Une : Luca Giordano, Ariane abandonnée,1675-1680 © Verona, Museo di Castelvecchio

À lire également :
Les expo de 2020 qui vont marquer l’année
Les chefs-d’oeuvre de la peinture anglaise s’exposent à Paris !
L’expo Louboutin à ne pas manquer !

 

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités