Le musée Pouchkine dévoile des trésors pour la première fois

henri-matisse-la-danse-paris-zigzag

Le musée prestigieux musée des Beaux-Arts de Moscou dévoile pour la première fois au public français des dessins de grands artistes. Des croquis de Dürer, Tiepolo, Rembrandt, Degas, Picasso ou encore Rubens s’offrent enfin au public occidental. Rendez-vous dans le très bel hôtel particulier de la Fondation Custodia, dans le 7ème arrondissement.

Cinq siècles de création en une exposition

Au plus près des maîtres : tel est le fil rouge de cette exposition à la fois exceptionnelle et inédite. Des 350 000 gravures et 27000 dessins possédés par le Musée Pouchkine, 200 feuilles sont exposées. Est exposée une superbe sélection de dessins extrêmement rares, de la Renaissance italienne et allemande au cubisme.

dessin-matisse-paris-zigzag

Henri Matisse, Portrait de Lydia Delectorskaya, 1945 – Crédit photo Fondation Custodia

 

Les quelques noms que nous vous avons cité en introduction étaient déjà étourdissants ? Citons d’autres noms d’artistes présents : Van Gogh, Renoir, Toulouse-Lautrec, Véronèse, Fragonard, Kandinsky ou encore Chagall… Une concentration de génies du l’Histoire de l’Art.

dürer-dessin-paris-zigzag

Albrecht Dürer, Putti danseurs et musiciens avec un trophée antique, 1495 – Crédit photo Fondation Custodia

Un véritable cadeau de la part du plus grand musée d’Art Occidental de Russie pour le public français. L’exposition est conçue comme un parcours didactique, questionnant le rôle et la valeur du dessin dans le processus artistique. À découvrir jusqu’au 19 mai.

Le Musée Pouckine, cinq cent ans de dessins de maîtres
Fondation Custodia
121 rue de Lille, Paris 7
Ouvert du mardi au dimanche de 12h à 18h
Tarif plein : 10 euros – Tarif réduit 7 euros pour les + de 60 ans, chômeurs, groupes de 10 personnes minimum

À lire aussi :
Première expo sur les Nabis, ce courant post-impressionniste
L’exposition immanquable sur Murakami, le Japon et les monstres
Toutankâmon à Paris : l’expo incroyable qui ne viendra qu’une fois

Crédit photo de Une : Succession Matisse