paris-resto-cachés-paris-zigzag

Cachées au fond d’une cour d’immeuble, dans un squat d’artistes, derrière la devanture d’une banale boutique… Ces adresses singulières ont toutes un trait commun : si vous n’êtes pas initié, difficile de les dénicher. C’est ce qui fait le charme de ces restaurants qui nous font vivre une aventure urbaine, la vraie, loin des files d’attentes et des endroits hype que tout le monde connait. Le Paris comme on l’aime !

La Cantine Arménienne

Particularité ? Vous pourriez passer devant le 17 de la rue Bleu sans jamais savoir que derrière la grande porte cochère d’un immeuble typique du 9ème, se planque la Maison de la culture Arménienne. Poussez le bouton porte du digicode, dirigez vous au fond de la cour jusqu’au drapeau Arménien et grimpez les marches d’un escalier au style d’un établissement scolaire.

On y mange quoi ? Dans une grande salle façon salon de famille, on dévore la cuisine de Tchinar et Mamikon, pelmeni (raviolis arménien), aubergines farcis de bœuf ou encore brochettes de filets de poulet marinées. On arrose le tout d’un bon verre de Karas rouge, un délicieux vin arménien.

Maison de la culture Arménienne
17, rue Bleue, Paris 9e
Ouvert du lundi au samedi de 12H-21H

La tête dans les olives

Particularité ? Entre les murs d’une épicerie italienne bondée de produits du terroir – câpres de l’île de Linosa, bottarga de thon, olives en saumure, huiles d’olives, Cédric Casanova – dresse le couvert chaque semaine pour séduire six convives chanceux pour l’épicerie rue Saint-Marthe et entre deux et dix convives pour la boutique rue du Couëdic. Poussez sa porte pour vous imprégner d’une atmosphère estivale sur les rives de la Méditerranée qui bordent la Sicile et les oliviers.

On y mange quoi ? Une cuisine sicilienne de saison, selon l’inspiration du chef, qui nous fait les yeux doux. Risotto, penne avec courge jaune, riz au lait avec citron verdello et menthe, oivrons farcis sauce tomate, aubergine et sauge séchée…

La tête dans les olives
2 Rue Sainte-Marthe, Paris 10
54, rue du Couëdic, Paris 14e
Sur réservation

Shu 

Particularité ? La porte nanoscopique en bois à l’image d’un trip Alice aux Pays des Merveilles qui mène dans un restaurant japonais en entresol discret et confidentiel. Dans l’antre, plafond bas, poutres en bois, décoration à la japonaise épurée mais chaleureuse. La lumière se tamise mais le bruit aussi et ça, à Paris, c’est une rareté qui se déguste.

On y mange quoi ? La spécialité, des kushiague, brochettes piquées sur une tige de bambou aux champignons, crustacés, légumes et viandes enveloppées dans une panure japonaise tout en subtilité. 

Shu
8 Rue Suger, Paris 6e
Ouvert du lundi au samedi de 18H30-23H30

La Maison des Frigos

Particularité ? Dans un ancien squat qui servait autrefois d’entrepôt frigorifique, sa tenancière est une artiste peintre qui nous vient tout droit d’Osaka et qui a d’abord posé ses valises dans l’adresse du 13ème pour y créer un atelier. En 2008, elle décide d’y ouvrir une cantine pour régaler les voyageurs urbains en quête d’aventures hors des sentiers battus.

On y mange quoi ? Une cuisine japonaise simple, bonne et authentique comme si vous étiez reçu à la table d’une famille japonaise. Le menu est dans les mains de la patronne qui concocte les plats en fonction de son humeur. Comptez 25 euros le menu et le paiement se fait exclusivement en espèces.

La Maison des Frigos
19 Rue des Frigos, Paris 13e
Ouvert du mardi au samedi de 12H45-14H45

Centre Pouya 

Particularité ? Derrière une façade quelconque au bord du canal Saint-Martin, se trouve un morceaux d’Iran. Tapis orientaux, tabourets bas taillés dans le bois, coussins zébrés de motifs, murs patinés et musique persane rythmeront votre voyage aux confins de la culture iranienne.

On y mange quoi ? Des aubergines fumées à l’ail, du mirza ghassemi (aubergines aux oeufs brouillés) du ghormeh sabzi (un délicieux ragoût aux herbes). À l’heure du thé on se désaltère d’un thé à la cardamome qu’on accompagne d’un plateau de dattes.

Centre Pouya
48 quai de Jemmapes, Paris 10e
Ouvert du Lundi au samedi de 11H-23H et le dimanche de 14H-21H

Image à la Une : @centoboss

À lire également :
Un bout d’Iran à Paris
Top 5 de nos centres et instituts étrangers préférés de Paris
Ces jardins d’hôtels planqués où l’on peut se poser
Les terrasses planquées où l’on trouve forcément une place

 

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités