fbpx

Perché à près de 1900 mètres d'altitude, ce site naturel extraordinaire abrita l'un des repaires d’Hitler

Berchtesgaden et le Mont Watzmann
Par Melina

Le paysage est merveilleux, féérique,  idyllique. C’est un site naturel qui respire la quiétude, la paix, la douceur de vivre. Une bulle de nature où l’air semble plus respirable. Il a pourtant été la principale demeure du mal incarné, Hitler. On vous fait découvrir cet endroit fascinant, qui a bien des raisons d’attirer les touristes du monde entier.

Un lieu merveilleux au passé sombre

La poésie de ce panorama est saisissante. C’est un décor de conte de fées, de comédie romantique qui se dessine au cœur d’un parc national exceptionnel, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Un charmant petit village aux façades et aux toits colorés se tient là, niché au milieu de montagnes majestueuses, d’immenses forêts verdoyantes que l’automne vient repeindre telle une toile, de lacs paisibles et de rivières aux eaux cristallines.

Ville historique Berchtesgaden
Ville historique de Berchtesgaden © Adobe Stock JFL Photography
Ramsau bei Berchtesgaden
Village de Ramsau bei Berchtesgaden, dans le Parc naturel de Berchtesgaden © Adobe Stock EKH-Pictures

Un décor de rêve, où plane pourtant encore l’ombre de l’un des pires cauchemars de l’Histoire. Le Berghof. C’est ainsi qu’était nommée la résidence secondaire d’Adolf Hitler, lui aussi tombé amoureux de ce paysage envoûtant, situé dans les hauteurs de la ville. Il s’agissait à l’origine d’un chalet qu’il louait, et qu’il put acheter en juin 1933 grâce aux droits d’auteur de Mein Kampf. Il décida alors assez rapidement d’y entreprendre des travaux de rénovation et d’agrandissement, d’après ses propres plans, pour rendre le lieu plus adapté aux nombreuses visites de personnalités politiques et de chefs d’État qui s’y déroulaient.

inscription

Le repaire d’Hitler, au cœur d’un site naturel extraordinaire 

Le nouveau chancelier allemand procéda d’ailleurs à un certain nombre d’expropriations afin de rendre l’accès aux environs de sa demeure privée, et d’assurer ainsi sa sécurité. C’est dans ce site naturel merveilleux, à flanc de montagne, qu’il passa le plus clair de son temps pendant la guerre et prit les décisions les plus importantes de sa “carrière” de dictateur, aux côtés du maréchal Hermann Göring, du chef de la chancellerie du Parti et secrétaire particulier d’Hitler, Martin Bormann, et enfin de l’architecte officiel du régime nazi, Albert Speer, qui s’installèrent aussi dans les environs.

Berghof Hitler 1933
L’entrée du Berghof en 1933, avec en haut à droite la maison du Führer © Wikimedia Heinrich Hoffmann
Hitler et Eva Braun Berghof 1942
Adolf Hitler et Eva Braun avec leurs chiens au Berghof en 1942 © Wikimedia

En 1945, la demeure fut partiellement détruite par les bombardements américains, et les SS mirent le feu à ce qu’il en restait quatre jours après le suicide d’Hitler. Les français, premiers arrivés sur les lieux de la résidence encore fumante y découvrirent des kilomètres de bunkers souterrains qui abritaient, entre autres trouvailles, du vin, des provisions, et des œuvres d’art entreposées par Göring qui, en plus d’être fondateur de la Gestapo, s’illustra comme un immense voleur.

Obersalzberg, Hermann Göring, Adolf Hitler
Hermann Göring et Adolf Hitler à Obersalzberg 1933 – Wikimedia Archives fédérales allemandes

Afin que le lieu ne devienne une destination de pèlerinage pour les partisans du IIIème Reich, le gouvernement fédéral allemand le fit entièrement détruire le Berghof en 1952. Sur ce site reboisé on trouve aujourd’hui, un hôtel, un golf, ainsi qu’un centre de documentation sur Hitler et l’histoire de la dictature nazie. Seul un reste de mur gris au milieu des sapins reste visible, comme unique vestige, à ceux qui parviennent à en trouver la localisation, celle-ci étant tenue relativement secrète.

Non loin de là, le fameux “Nid d’Aigle”

Mais c’est à 3 kilomètres de là à vol d’oiseau, que se trouve aujourd’hui encore ce qui fut une résidence d’été d’Hitler et qui offre un panorama absolument époustouflant ! Si le Berghof se trouvait niché dans ce décor montagneux majestueux, sur les hauteurs de la charmante petite ville de Berchtesgaden, c’est un tout autre point de vue sur les Alpes bavaroises, vertigineux celui-ci, qu’offre ce repère construit sur un piton rocheux de l’Obersalzberg, à côté du sommet du Kehlstein. Et pour cause, il s’élève à près de 1 900 mètres d’altitude !

Le Nid d'aigle
Le Nid d’aigle © Facebook Kehlsteinhaus – Eagles Nest
Le Nid d'aigle
Vue sur le Nid d’aigle © Adobe Stock Petr
Vue depuis le Nid d'aigle au-dessus des nuages
Vue depuis le Nid d’aigle au-dessus des nuages © Facebook Kehlsteinhaus – Eagles Nest

Le Kehlsteinhaus, plus connu en français sous le nom de « Nid d’Aigle », surnom donné par l’ambassadeur français François Poncet lors d’une visite, fut offert à Hitler par le parti nazi pour ses 50 ans. On y accède par une route en lacets de 6,5 kilomètres ponctuée de cinq tunnels, menant à un dernier tunnel de 124 mètres, creusé dans la roche, au bout duquel un ascenseur permet de rejoindre l’entrée du Nid d’aigle, 120 mètres plus haut.

Tunnel Nid d'aigle
Dernier tunnel menant à l’ascenseur permettant d’accéder à la demeure du Nid d’aigle © Flickr Hoekmannen
Kehlsteinhaus Hitler
Kehlsteinhaus, surnommée “le Nid d’aigle” © Flickr Kaoru
Bunker Nid d'aigle Hitler
Bunker du Nid d’aigle Hitler © Flickr Victor Tango

S’il devait servir de lieu de réception et de conférences du parti nazi, Hitler s’y rendit finalement assez peu. Épargné par les bombardements de 1945 de la Royal Air Force, le bâtiment fut ensuite occupé par les forces américaines et françaises avant d’être rendu à l’État de Bavière en 1949. Les touristes du monde entier affluent désormais par milliers dans cette région du sud de l’Allemagne, à la frontière avec l’Autriche, pour visiter cette bâtisse aux airs de chalet, transformée depuis en restaurant. Une visite historique troublante à ne pas manquer au cœur du site naturel extraordinaire de Berchtesgaden.

À lire également : Un buste d’Hitler caché au Sénat depuis 75 ans !

Image en Une : Berchtesgaden et le Mont Watzmann © Adobe Stock elxeneize

Mélina Hoffmann



Visite Guidée

Le Paris des Alchimistes

Je m'inscris

News populaire