Malgré les nombreuses constructions et rénovations qui rythment la ville de Paris, notre capitale nous cache encore beaucoup de choses des siècles passés (et heureusement). Entre restaurant, monument, bibliothèque ou même terrain de basket, on vous dit tout sur “les plus vieux” de Paris, pour un petit saut dans le temps.

Le plus vieux trottoir de Paris : le trottoir du Pont Neuf (1er arr.)

Vous l’avez foulé plusieurs fois, peut-être sans savoir qu’il était important. Pourtant, ce trottoir est le tout premier à Paris et donc le plus vieux ! Son histoire est intimement mêlée à celle du plus vieux pont de Paris, le Pont Neuf. Avant d’être la ville moderne que l’on connaît, Paris était dépourvue de  de trottoirs et ne possédait aucun lieu pour séparer les passants des voitures. Mais au début du XVIIe siècle, un vent de révolution souffle sur la capitale. Nous sommes en 1607 et la construction du Pont Neuf, premier pont en pierre, touche à sa fin. On lui installe un espace dédié aux piétons et il devient aussi le premier à posséder des trottoirs ! Plus de 100 ans passent sans qu’un deuxième trottoir ne soit installé dans la capitale…

plus-vieux-trottoir-pont-neuf-paris

 

Le plus vieil arbre de Paris : un robinier dans le square René Viviani-Montebello (5e arr.)

C’est un robinier, et il a été planté en… 1601 ! Il se trouve exactement dans le square René Viviani-Montebello. Les plants de ce vieil arbre ont été rapportés d’Amérique par Jean Robin, un botaniste proche du roi Henri IV. Si cet ancêtre robinier est toujours vivant, il porte déjà quatre siècles dans ses racines et commence à fatiguer : sous le poids de ses branches et de sa hauteur (15 mètres tout de même !) son tronc s’est vouté. Mais il est chouchouté par une équipe de jardiniers qui le taille régulièrement. Et tous les ans, au printemps, des bûcherons professionnels s’occupent de lui dégager le bois mort et de le libérer un peu de son manteau de lierre.

plus vieil arbre robinier paris square René Viviani-Montebello

 

La plus vieille bibliothèque publique de Paris : la bibliothèque Mazarine (6e arr.)

La bibliothèque Mazarine est la plus ancienne bibliothèque publique de France puisqu’elle a été ouverte aux savants à partir de 1643. À ce titre, elle était la plus riche d’Europe avec quelque 40 000 volumes au milieu du XVIIe siècle ! Aujourd’hui, vous pouvez y consulter 600 000 documents, 220 œuvres et objets d’art ou encore des centaines de papiers restaurés. Une chance que ce bijou historique, situé au 23, Quai de Conti, soit ouvert à tous.

bibliotheque publique paris mazarine plus ancienne

 

Le plus vieux passage de Paris : le passage du Caire (2e arr.)

Construit en 1798, en pleine campagne d’Égypte, le passage du Caire est le plus vieux encore existant à Paris, mais aussi le plus long (370 mètres). Lorsqu’il a été édifié à l’emplacement du couvent et du jardin des Filles-Dieu, il s’appelait «passage de la foire du Caire ». Les trois galeries du passage (Saint-Denis, Sainte-Foy et galerie du Caire) seront même dallées avec les pierres tombales des religieuses. Autrefois dévolu à l’imprimerie et à la lithographie, il est aujourd’hui le temple du prêt-à-porter, occupé par les grossistes et les confectionneurs. Vous remarquerez la décoration de sa façade située au numéro 2 de la place du Caire et ses trois effigies d’Hator, la déesse égyptienne de l’amour, de la maternité, de la beauté et de la musique.

Passage du Caire

Le plus vieux monument de Paris : l’Obélisque de Louxor (8e arr.)

Contrairement à ce que l’on peut penser le plus vieux monument de Paris ne sont pas les Arènes de Lutèce, construites au 1er siècle, mais c’est bien l’Obélisque du Louxor qui est ancienne de 34 siècles et qui trône en plein milieu de la place de la Concorde ! Ce monument a été construit sous le règne de Ramsès II au XIIe siècle avant J.C. Il fut transféré de l’Égypte jusqu’en France en 1830 après 9 mois de voyage !

Le plus vieux monument de Paris : l'Obélisque de Louxor

 

Le plus vieux restaurant de Paris : La Tour d’Argent (5e arr.)

Aujourd’hui, les touristes se ruent vers ce restaurant pour pouvoir y dîner à l’une des plus vieilles tables de Paris, puisque l’enseigne date, selon ses propriétaires, de 1582. Ce qui séduit aussi beaucoup les clients, c’est sa sublime vue sur Paris, et notamment sur l’Île de la Cité. Richelieu, Alfred de Musset et même JFK ont franchi les portes de la Tour d’Argent qui reste un restaurant incontournable dans la ville. Pour y manger, il va falloir sortir le porte-monnaie, c’est un grand gastro qui propose un foie gras des 3 empereurs, un filet de boeuf ficelle ou encore des Saint-Jacques rôties.

Tour-dArgent-plus-vieux-restaurant-paris

La plus vieille pâtisserie de Paris : Stohrer (2e arr.)

C’est dans la rue Montorgueil que Nicolas Stohrer ouvre son établissement en 1730. Ce pâtissier avait alors déjà eu très belle expérience : pâtissier de la fille du roi Stanislas de Pologne, il la suivra à Versailles quand cette dernière épouse Louis XV en 1725. C’est donc à la Cour du Roi de France que le pâtissier se fait connaître. Rien que le lieu vaut le détour : le magasin est classé monument historique grâce à sa façade et à ses décors intérieurs réalisés par le peintre Paul Baudry.

plus-vieille-patisserie-paris-stohrer

 

Le plus vieux terrain de basket : la YMCA (9e arr.)

C’est même la plus vieille salle de basket… au monde ! Elle date de 1893, deux petites années après la naissance du basket aux États-Unis, et se trouve au sein de la Young Men’s Christian Association (YMCA), au 14 rue de Trévise dans le 9e arrondissement.  On doit cette salle à l’architecte Bénard, élève de Gustave Eiffel. Le bâtiment héberge également un foyer pour jeunes, une piste de vélos de course, un théâtre, un bowling et même une piscine (aujourd’hui fermée). Une salle qui témoigne d’un passé lointain, mais pas révolu puisque l’association existe toujours. Malheureusement, il vous faudra attendre les prochaines Journées du Patrimoine pour voir ce bijou de vos propres yeux car l’association n’organise pas de visites le reste du temps.

Le plus vieux terrain de basket : la YMCA (9ème)

À lire également : Construire l’École Militaire, un véritable calvaire…

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités