Sous les « feux » de l’actualité ces dernières semaines (aussi bien au sens littéral qu’imagé), la forêt amazonienne est l’un des endroits les plus fascinants du monde. Passons en revue 5 de ses innombrables pépites…

La plus grande concentration de bêtes dangereuses

Jaguar, anaconda, piranha à ventre rouge… tout ce beau monde se retrouve en Amazonie et représente un vrai danger pour les hommes qui tomberaient malencontreusement sur eux. La plus meurtrière de toutes ces créatures est probablement la grenouille dard de poison, qui contient assez de venin pour terrasser 10 êtres humains… Et dire qu’on se plaint de nos pigeons parisiens !

L’Amazonie habitée par des tribus coupées du monde

50, c’est le nombre de tribus autochtones présentes en Amazonie. Menacées par la déforestations et le grignotage de la forêt par les industries, ces tribus sont en sérieux danger de disparition. Au contact avec le monde extérieur, ces tribus pourraient subir de plein fouet la rencontre avec les bactéries du monde citadin…

L’Amazonie, une forêt (très) productrice

Près d’un quart des produits pharmaceutiques serait fabriqué à partir de plantes ou de substances venant parfois exclusivement de la forêt amazonienne. De même, 3000 fruits seraient comestibles… et nous en connaissons seulement 200. Peut-être que le meilleur fruit de la planète se trouve en Amazonie, sans que nous le sachions !

Le “poumon vert” de la Planète

D’après les spécialistes de l’écologie, près de 20% de l’oxygène mondial est produite par l’Amazonie, ce qui lui donne un rôle essentiel dans la stabilisation du climat mondial. En outre, la forêt absorbe le CO2 et est donc l’une de nos plus fidèles soutiens face à la pollution et au réchauffement climatique. La forêt est d’ailleurs tellement dense que les gouttes de pluie peuvent mettre… 10 minutes à toucher le sol. Les futures forêts urbaines parisiennes sauront faire aussi bien ?

Une réserve de biodiversité… menacée par la déforestation

La forêt amazonienne est la seule au monde à posséder une telle concentration d’espèces végétales : pour un hectare (soit à peu près la dimension d’un terrain de foot), l’Amazonie contient 750 espèces d’arbres et plus de 1500 types de plantes. Malheureusement, la déforestation détruirait, selon les spécialistes, 137 espèces par jour… une catastrophe due notamment à l’élevage bovin.  La forêt amazonienne est en cela la plus grande du monde et compte quelques 550 millions d’hectares (contre à peine 14 millions pour les forêts françaises).

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités