fbpx

Avec son panorama grandiose, ce village parmi les Plus Beaux Villages de France est un célèbre décor de cinéma !

Bonneval-sur-Arc en été
Par Melina

Après la station de ski renommée de Val d’Isère, on poursuit notre découverte des plus charmantes destinations à découvrir en hiver. On reste dans les Alpes, mais c’est dans village plus discret que nous vous emmenons. Discret, mais réputé pour son authenticité et son cadre naturel exceptionnel qui lui a valu de servir de décor pour le cinéma ! Bienvenue dans l’un des Plus Beaux Villages de France !

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Un joyau alpin au charme rustique

Située au pied du Col de l’Iseran, sur la route des Alpes, à une trentaine de kilomètres de Val d’Isère, cette station-village à taille humaine est un petit bijou. Tandis que l’on déambule dans ses ruelles pavées sans nom, impossible de ne pas tomber sous le charme de l’architecture savoyarde typique de ses superbes chalets en pierre regroupés en hameaux, avec leurs toits en lauze recouverts de grosses ardoises et surmontés d’une cheminé. Sur leurs balcons, fleuris ou recouverts de neige selon la saison, les habitants faisaient autrefois sécher le fumier de chèvre, brebis, mouton, pour en faire du combustible appelé grebon.

Bonneval-sur-Arc
Bonneval-sur-Arc © Flickr Isabelle Martinez

Si vous voulez trouver une habitation en particulier, ne cherchez pas son numéro mais son nom ! Eh oui, nous vous le disions, si ce village niché à 1800 mètres d’altitude fait parler de lui c’est avec tout pour cette authenticité et ce charme d’antan qu’il a su préserver. D’ailleurs, au beau milieu des chalets, on aperçoit le clocher de son église en pierre Notre-Dame-de-l’Assomption, un sublime édifice du XVIIème siècle classé au titre des Monuments historiques. On ne s’étonne donc pas qu’en plus d’être classé parmi Les Plus Beaux Villages de France, il fut élu 6ème village préféré des français en 2015.

inscription

De l’isolement aux premiers touristes

Au 5ème siècle, les bergers piémontais et personnes originaires du Val de Rhêmes, en Vallée d’Aoste, furent les premiers à s’établir dans le village pendant l’été, pour y faire paître leurs moutons, avant de repartir l’hiver venu. À partir du XIVème siècle, tandis que l’agriculture demeure une activité essentielle des habitants, l’exploitation et le commerce du fer de deux mines des environs deviennent la spécialisation du village. En 1860, la Savoie – et par là-même la commune de Bonneval – est rattachée à la France.

Bonneval-sur-Arc_Plus Beaux Villages de France
Bonneval-sur-Arc_Plus Beaux Villages de France © Flickr Alain Gobillot

Les premiers touristes arrivent en 1880, et le 4 décembre 1899, Bonneval devient Bonneval-sur-Arc. Dès les années 1900, des refuges commencent à être construits pour accueillir les touristes qui affluent de plus en plus. Le col de l’Iseran est inauguré en 1937, et voit passer le premier tour de France cycliste l’année suivante. En 1957, une terrible crue de l’Arc détruit une partie du village. Le temps de la reconstruction sera alors aussi celui du renouveau.

Panorama Bonneval-sur-Arc
Panorama Bonneval-sur-Arc © AdobeStock_elephotos

Le village d’environ 250 habitants, qui vivait alors essentiellement de l’agriculture de montagne, du tourisme rural, ou encore de l’artisanat du bois ou de le poterie, développe de nouvelles activités. Les habitants créent une Société Coopérative, une fromagerie dont le succès ne fera que croître, et des gîtes touristiques. Le Parc national de la Vanoise ouvrit ses portes en 1963, tandis que l’apparition du premier téléski en 1968 donna finalement naissance à une véritable station de ski dans la partie nouvelle du village appelée Tralenta.

L’un des Plus Beaux Villages de France, été comme hiver !

Ce vieux village blotti dans la Vallée de la Maurienne est en réalité aussi merveilleux à découvrir en été qu’en hiver, même si sa qualité de neige exceptionnelle de décembre à avril et ses 32 kilomètres de pistes qui serpentent entre 1800 et 3000 mètres d’altitude sur 78 hectares lui valent d’être assez prisé à cette période. Pas seulement pour le ski d’ailleurs. Promenades en raquettes ou en chiens de traîneaux, luge, patin à glace, ou encore construction d’igloo… les activités ne manquent pas pour les amoureux de l’hiver. Et tant mieux car la saison dure là-bas pas moins de 6 à 7 mois !

Bonneval-sur-Arc sous la neige
Bonneval-sur-Arc sous la neige © Flickr kalzennyg

En été, son charme est d’un tout autre genre mais au moins aussi ensorcelant. Les ruisseaux et cascades s’imposent à nouveau dans le paysage pour le plus grand plaisir des marmottes, et font alors revivre une nature verdoyante et sauvage jusqu’alors endormie sous son manteau de neige, tandis que les hameaux laissent un peu mieux paraître leur caractère. Si faire du ski reste possible, de nombreuses autres activités sont également proposées comme la randonnée, l’alpinisme, la pêche, le canyoning, l’escalade, le VTT… C’est également à cette saison seulement qu’il est possible d’atteindre le Col de l’Iseran, plus haut col routier des Alpes françaises, à 2 764 mètres d’altitude.

Bonneval-sur-Arc et ses décors de cinéma

Depuis le village de Bonneval-sur-Arc, un entier permet de rejoindre le hameau de l’Ecot, situé à 4 kilomètres de là. Il est également possible d’emprunter la route partant du télésiège du Vallonnet, mais celle-ci est fermée durant l’hiver. Aux beaux jours, vous ne regretterez toutefois pas cette petite marche sur le merveilleux chemin du Cirque des Evettes qui vous dévoilera des panoramas grandioses sur les glaciers et le Parc national de la Vanoise.

Village Bonneval-sur-Arc cinéma
Scène du film Belle et Sébastien dans le Village de Bonneval-sur-Arc © Eric Travers / Radar Films – epithète films – Gaumont – M6 Films – Rhône -Alpes Cinéma

Perché à 2000m d’altitude, le hameau de l’Ecot, au centre duquel se tient une adorable petite chapelle du XIIème siècle, est un véritable trésor, connu pour les paysages montagneux spectaculaires et ensorcelants qui l’entourent, et qui lui ont valu d’être l’un des lieux de tournage de l’adaptation au cinéma par Nicolas Vannier de Belle et Sébastien en 2013. Et avec on comprend pourquoi. Le temps, ici, semble s’être arrêté.

Bonneval-sur-Arc cascade
Bonneval-sur-Arc, cascade Pont de la Lame © Flickr Gérard Carron
Cascade Pont de la Lame - Bonneval-sur-Arc cinéma
Scène du film Belle et Sébastien à la cascade Pont de la Lame © Eric Travers / Radar Films – epithète films – Gaumont – M6 Films – Rhône -Alpes Cinéma

Vous pourrez aussi vous émerveiller devant la sublime cascade du Pont de la Lame avec son eau turquoise, l’un des lieux qui apparaît dans le film comme c’est d’ailleurs aussi le cas du village de Bonneval-sur-Arc lui-même, que l’on retrouve dans plusieurs scènes. Une destination qui semble garantir le coup de cœur !

À lire également : Quel est ce village magique au lac rose et chalets sur pilotis qui fut le lieu de tournage d’un célèbre film ?

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Photo en Une : Bonneval-sur-Arc en été © AdobeStock_Aide

Mélina Hoffmann



Visite Guidée

Paris au temps de Lutèce

Je m'inscris

News populaire