Au détour d’une balade dans le quartier historique du Marais, offrez-vous un détour par la rue du Figuier ! Sur le chemin qui part de Saint-Paul, en direction du quai des Célestins, où vous irez peut-être prendre un verre aux Nautes, se niche un des rares vestiges de l’habitation du Moyen-Âge à Paris. Zoom sur l’un des plus beaux hôtels particuliers parisiens, classé aux monuments historiques depuis 1912.

Un vestige qui ne perd pas son âme

Entièrement rénové par la Mairie de Paris dans les années 1930, l’Hôtel de Sens, alors dans un état déplorable, a retrouvé sa beauté, mais avec quelques modifications par rapport au plan d’origine. Aujourd’hui, seuls les tourelles, le donjon carré, et le portail sont d’époque, ce qui n’empêche pas à l’édifice d’avoir gardé son âme.

Cour Hôtel de Sens
La cour intérieure de l’Hôtel de Sens.

Édifié entre 1475 et 1519, l’Hôtel de Sens est né de la volonté de Tristan de Salazar, alors archevêque de Sens, et sa construction – dans un style très moderne pour l’époque – a nécessité un chantier titanesque de 50 ans. Depuis 1911, la ville de Paris est propriétaire de l’édifice et a transformé ce dernier en bibliothèque en 1961 : la bibliothèque Forney, spécialisée dans les métiers d’arts.

Haut lieu de pouvoir

Mais revenons un peu en arrière. Quelle était la fonction exacte de cet hôtel à la fin de sa construction en 1519 ?

À l’époque, le Marais est majoritairement habité par des communautés religieuses. Parmi elles, l’archevêché de Sens, actuelle ville en Bourgogne, dont dépend l’évêché de Paris jusqu’en 1622. L’archevêque de Sens, également conseiller personnel des Rois de France, souhaite un pied à terre dans la capitale, mais souhaite aussi affirmer son autorité auprès de la monarchie, au moyen d’une présence physique. L’Hôtel de Sens sort donc de terre.

Hôtel de Sens 1839
L’hôtel de Sens en 1830.

Aujourd’hui, l’Hôtel de Sens continue d’attire le regard par sa stature typiquement médievale, mais abrite également un petit détail historique qui a son importance : à côté de sa tourelle d’angle, il est encore possible d’observer un boulet de canon tiré lors des émeutes de la Révolution de Juillet en 1830. Ce dernier n’a jamais pu être retiré du mur de la façade et illustre l’autre facette de l’Hôtel de Sens : un édifice-cible historique des contestations, comme lors de la Révolution Française où celui-ci a été saisi et transformé en bien national.

Hôtel de Sens, Bibliothèque Forney – 1, rue du Figuier 75004
Métro : Pont Marie (ligne 7)
Horaires : mardi-samedi 14h-18h

À lire également : Une journée pour découvrir le superbe château de Rambouillet

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités