SNCF-Paris-zigzag

Ce jeudi 21 novembre, le couperet est tombé. Après l’appel à la grève reconductible de la RATP, les syndicats de la SNCF ont annoncé ce matin le dépôt d’un préavis de grève illimité qui débutera le 5 décembre, journée de la mobilisation nationale contre la réforme des retraites.

CFDT-cheminots a rejoint les trois autres syndicats représentatifs de la SNCF, CGT Cheminot, SUD-Rail et l’Unsa ferroviaire dans un appel unitaire à une grève reconductible, signé ce lundi.

Une menace qui pourrait être mise à exécution à entendre Laurent Brun, secrétaire général de la CGT-Cheminots, dans des propos rapportés par Le Parisien, « une grève reconductible se dessine ». L’idée est claire : « mettre la pression » au gouvernement à précisé Didier Aubert (syndicat à la CFDT).

Pour indicateur, sur la zone Paris-Sud Est au départ de la Gare de Lyon 70% des conducteurs ferroviaires ont déposé une déclaration individuelle d’intention (DDI) prévu par la SNCF afin de prévenir la dimension d’un mouvement futur et s’organiser en conséquence.

En cas de grève, la SNCF s’engage à communiquer le 3 décembre en après-midi la liste des trains qui circuleront le 5 décembre.

Affaire à suivre…

À lire également:
Pourquoi c’est la grève totale à la RATP ?
Grève : Zéro métro, zéro bus, zéro RER prévus

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités